A propos du texte d’Eugène Nyambal, «La génération du Président Biya doit passer la main»

En lisant ce texte clairement dirigé contre « la génération de Président Paul Biya », on remarque tout de suite qu’il est l’œuvre d’une personne aigrie, en colère et animée par une volonté de vengeance après la perte d’un poste très lucratif au FMI (Fonds monétaire International). On peut ainsi mesurer sa peine et son désespoir face à la perte d’un emploi qui offre de nombreux avantages financiers et en nature, mais est-ce une raison suffisante pour appeler ses concitoyens à la sédition, à la révolte contre le régime de Paul Biya, voire à la haine ethnique comme le fait Monsieur Nyambal ? La perte d’un poste doit-elle être synonyme d’un appel à la rébellion générale? Surtout lorsqu’on a déjà vécu des violences urbaines comme les émeutes de février 2008. Et je pense que tout Camerounais qui a eu à faire face à ces émeutes, serait d’accord avec moi pour dire : « plus jamais ça ». Lire la suite

Presse et pouvoir au Cameroun: Le pays de Paul Biya muselle-t-il la presse?

Avant l’arrivée de Paul Biya au pouvoir, le Cameroun a connu des années de monolithisme politique qui se sont caractérisées par un régime de contrôle strict appliqué aux organes d’information. La presse écrite, en particulier, a souvent été bâillonnée par les ordonnances des années 60, avec pour principaux goulots d’étranglement, la censure administrative, les tracasseries du régime d’autorisation et le regard inquisiteur des autorités administratives sur les sources de financement des journaux. Lire la suite

Paul Biya engage-t-il vraiment le Cameroun sur une succession explosive?

M. Martin Stéphane Fongang a écrit un article qu’il a titré « Paul Biya engage le Cameroun sur une succession explosive ». J’avais répondu à cet article sur le site même où il a été publié le 02 décembre 2009. Voir ici: référence. Je redonne ici le contenu de ma réponse.

Pourquoi faut-il toujours que dans notre pays, quand on se lance dans la critique, tout soit noir ou blanc? Pourtant, dans la réalité, rien n’est aussi simple, car ce n’est jamais tout blanc ou tout noir? Lire la suite

Cameroun : Paul Biya et le changement au Cameroun

Lu sur cameroon-info.net, le 03 décembre 2009  un aricle d’Adrien Macaire LEMDJA.

Lien: http://cameroon-info.net/stories/0,25784,@,pourquoi-le-changement-au-cameroun-depend-il-du-camerounais.html

Cet article titré « Cameroun : Pourquoi le changement au Cameroun dépend t-il des Camerounais ? » appelle quelques remarques. Je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt. Si certaines des remarques sont très pertinentes, d’autres surprennent par leur légèreté, car elles ne sont nullement étayées par des faits et semblent être plutôt des affirmations gratuites. Lire la suite

About « Président Paul Biya’s Cabinet in Jail-G11 »

J’ai lu l’article « Président Paul Biya’s Cabinet in Jail-G11 » publié sur chiareport.com, le 25 aout 2009. Voici le lien de l’article:
http://www.chiareport.com/2009/08/president-paul-biyas-cabinet-in-jail-g11.html

Il est regrettable qu’à l’approche de l’élection présidentielle de 2011 au Cameroun, que ce monsieur ramene la lutte pour la conservation ou la conquête du pouvoir à un affrontement intertribal. Car le pouvoir au Cameroun n’est pas une affaire d’une ou de deux ethnies, mais plutôt l’affaire de tous les Camerounais. Et il existe des partis politiques au Cameroun, regroupant les Camerounais de toutes les origines, pour mener ce combat. Le Président Biya n’a donc pas à se battre contre des candidats fantômes réunis au sein d’un groupuscule sans existence légale, le G-11. Ses adversaires politiques sont connus. Lire la suite