Affaire Bibi Ngota: la vérité sur le complot contre Laurent Esso

Il y a plusieurs semaines de cela, la presse camerounaise se déchaînait à propos de ce qui est devenue « l’affaire Bibi Ngota », du nom du journaliste, mort pendant sa détention. À l’origine de ce feuilleton médiatique, un certain Harrys Robert Mintya Meka, également journaliste qui a fait parvenir courant janvier 2010, au Secrétaire général de la présidence, Laurent Esso, un protocole d’interview concernant une affaire de malversation de fonds dans laquelle il serait impliqué. L’homme affirmait détenir un document compromettant qui établissait son implication dans ladite affaire. Pour cause, le prétendu document frappé d’un cachet Confidentiel « était » une lettre écrite par le Secrétaire général de la présidence à l’Administrateur directeur général de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH) dans laquelle il demandait à ce dernier de payer des commissions de plus d’un milliard de franc CFA à trois personnalités pour l’achat du bateau hôtel baptisé « Rio Del Rey ». Lire la suite

Le forum de CAMDIAC : quelle crédibilité?

Le 10 juillet dernier, la première Convention de Cameroon Diaspora for Change (CAMDIAC), réunissait près de 200 Camerounais de la diaspora vivant dans la région de Washington aux États-Unis. Organisée par CAMDIAC, la nouvelle association de l’économiste et homme politique, Célestin Bedzigui et ses acolytes, Howard Njeck et Marcel Simé, elle avait pour objectif de « créer un forum de discussion sur la situation politique au Cameroun et le rôle de la diaspora dans les progrès de la démocratie ». Lire la suite

« Biya doit partir » n’est pas un programme politique

Près de 200 Camerounais de la diaspora installée aux États-Unis se sont retrouvés le 10 juillet dernier à Washington, sur une initiative du CAMDIAC, nouvelle association mise en place par l’économiste et homme politique, Célestin Bedzigui. Un groupe de « personnalités politiques » camerounaises se sont ainsi réunies autour de cet événement public qu’ils ont baptisé, Convention de la Diaspora Camerounaise, dont l’objectif principal était selon leur programme, de créer un forum de discussion sur la situation politique du Cameroun et le rôle de la diaspora dans les progrès de la démocratie. Lire la suite

La diaspora camerounaise : la révolution depuis l’étranger

Beaucoup de Camerounais de la diaspora, une fois installée dans leur nouveau pays d’accueil, se découvrent subitement une âme de révolutionnaire et se font passer pour tel. Ils ont de grandes visions pour leur pays d’origine. Selon eux, s’ils arrivaient au pouvoir, tout changerait. Les Camerounais auraient un nouveau pays, ce serait véritablement le début d’une nouvelle ère pour la nation entière. En somme, tout serait complètement différent avec eux. Mais très vite, l’on remarque que parmi ces pseudo révolutionnaires, beaucoup restent encore accrochés à leurs manuels scolaires. En effet, fraîchement diplômés en sciences politiques ou économiques, ils s’autoproclament experts dans ces domaines et prétendent savoir soudainement comment gérer un pays aussi vaste et complexe que le Cameroun sans même avoir une réelle expérience de la gestion et de la gouvernance politique. Leurs discours ressemblent donc très souvent à des exposés scolaires où ils réinventent la chose politique, donnant ainsi l’impression d’un étudiant qui a très mal assimilé son cours et qui ne maîtrise aucunement le sujet dont il parle. Lire la suite

La diaspora camerounaise : la conquête du pouvoir comme objectif

Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement a accordé récemment une interview à Cameroon-Report.com où il nous en apprend plus sur le dialogue amorcé ces derniers mois, par le gouvernement avec la diaspora camerounaise installée en Occident. Les autorités camerounaises ont en effet, dépêché une mission chargée de sillonner l’Europe et l’Amérique à la rencontre de cette diaspora afin de discuter de l’avenir de la nation. Mais, il semblerait que du côté de la diaspora, certains ne sont aucunement disposés à accepter cette main tendue car cela va à l’encontre de leurs intérêts personnels. Lire la suite

La diaspora camerounaise : l’impossible coalition

La diaspora camerounaise comme beaucoup d’autres diasporas africaines en Occident est hétérogène et éclatée, ce qui rend les conditions de son rassemblement presque impossibles à réunir malgré ce que peuvent croire certains. En effet, plusieurs membres de cette diaspora, sous prétexte de la représenter, tentent de se positionner au milieu de toute cette disparité, en espérant s’imposer sur les autres quand viendra le moment du choix d’un leader. Pour l’instant, ce moment est loin d’être venu car leurs intérêts sont très différents et la convergence des points de vue semble inatteignable. Lire la suite

La diaspora camerounaise: des mouvements qui prétendent parler au nom du people camerounais

La diaspora camerounaise en Occident compte aujourd’hui plusieurs mouvements pseudo politiques avec des dirigeants qui, sous prétexte de défendre les intérêts de cette diaspora, font beaucoup de bruit ici et là, notamment sur Internet pour, disent-ils, dénoncer le régime en place et appeler au Renouveau politique et économique du pays. Ces hommes à la recherche d’une publicité gratuite à des fins purement personnelles, se servent ainsi de la diaspora qu’ils pensent manipuler. Lire la suite