Le président Biya au 3e Sommet Afrique-Europe

Paul Biya a pris part au 3e Sommet Afrique-Europe qui s’est tenu du 29 au 30 novembre derniers à Tripoli en Libye. Le président camerounais a fait partie des officiels qui se sont exprimés sur la tribune de ce sommet consacré à « l’investissement, la croissance économique et la création d’emplois » et réunissant de nombreux chefs d’État et gouvernements africains et européens.

Il a ainsi rappelé sa joie de voir la relation entre les deux continents Afrique-Europe se renforcer, en souhaitant que cette dernière se poursuive. Car comme il a souligné, pour lui, ce partenariat, en leur permettant d’unir leurs forces, pourrait leur permettre, notamment à l’Afrique, d’avoir « une meilleure position pour peser sur les cours des grandes négociations où se traitent les problèmes de la régulation économique et financière mondiale, de l’organisation du commerce international, de l’aide au développement, etc. ».

Paul Biya a par ailleurs mis l’accent sur le nouveau contexte mondial marqué par d’importants défis à relever. Il a ainsi estimé que le temps était venu pour l’Afrique d’arrêter « d’assister comme simple spectateur à la prise de décisions qui engagent son avenir », car les solutions qui seront apportées à ces grands défis auxquels le monde actuel doit faire face, la concerne tout aussi bien que les autres, qu’il s’agisse du changement climatique ou réchauffement planétaire, du marché de l’énergie, des migrations, de la sécurité alimentaire ou encore des Objectifs du Millénaire. Il lui apparaît essentiel que les deux continents travaillent main dans la main sur ces dossiers de manière à faire avancer rapidement les choses.

Pour ce qui est des questions touchant à la paix et à la sécurité, le chef d’État camerounais encourage là encore le renforcement de la coopération afro-européenne. Une coopération qui, selon lui, devrait s’exercer au sein de l’Organisation des Nations Unies ou dans d’autres cadres. Il a ainsi suggéré que l’Union européenne soutienne les positions africaines sur la réforme de l’ONU et en particulier sur la représentation du continent africain au Conseil de Sécurité. En somme, il a appelé ses homologues africains et européens à traduire les ambitions du partenariat Afrique-Europe en résultats concrets.

2 réflexions au sujet de « Le président Biya au 3e Sommet Afrique-Europe »

  1. Le président camerounais, a délivré le message d’un sage à la partie européenne. Mais aussi à l’Afrique toute entière, demandant le réveil du continent face aux défis qui nous interpellent et qui demandent une prise de participation de tous.

  2. Paul Biya a pris part au 3e Sommet Afrique-Europe qui s’est tenu du 29 au 30 novembre derniers à Tripoli en Libye. C’était beau et bénéfique pour le Cameroun. Qui a donc dit que Biya se tournait les pouces. Cinglant démenti…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =