Élection présidentielle au Cameroun : les pseudo pressions occidentales

Selon certains médias de la diaspora camerounaise à l’étranger évoquant les Présidentielles 2011 au Cameroun, « les pressions occidentales pour une alternance pacifique » se font de plus en plus incisives. Question : qui leur fait croire que les puissances occidentales peuvent aujourd’hui choisir les présidents africains, qu’elles peuvent mettre hors-jeu les peuples africains? Si c’est réellement ce qu’ils pensent ou croient, c’est qu’ils n’ont vraisemblablement rien compris. Ce que ces puissances souhaitent, c’est que les pays africains se démocratisent et que les Africains élisent qui ils désirent. Et pour ce faire, ils veulent de la part de ceux qui sont au pouvoir, que les élections qu’ils organisent soient libres et transparentes. Il ne pourra donc jamais avoir aucune pression de leur part pour empêcher, par exemple, le Président Paul Biya de se représenter à l’élection présidentielle d’octobre 2011, tout comme elles ne pourront jamais l’obliger à rester au pouvoir. Si pression il y a, ce sera pour qu’il organise des élections transparentes comme dans n’importe quel pays démocratique.

On est par ailleurs étonné de constater que des gens qui prétendent être au courant de ce qui se passe concernant ces élections, ne sachent pas cela, qu’ils n’aient pas compris cela. Et puis d’abord, d’où tiennent-ils leurs informations sur ces pseudos pressions occidentales? Qui sont leurs sources? Sont-ils toujours en train de spéculer en prenant leurs rêves pour de la réalité? La spéculation est devenue la Règle pour ces pseudo journalistes qui les transforment en faits ou informations journalistiques mais sans preuves évidement. Leurs seules preuves se résument en des mystérieuses « sources bien introduites ».

Ainsi, comme on peut le constater, à quelques semaines de l’élection présidentielle au Cameroun, les spéculations vont train sur la candidature ou non du chef de l’État Paul Biya.

Une réflexion au sujet de « Élection présidentielle au Cameroun : les pseudo pressions occidentales »

  1. Chers compatriotes,
    Il est évident que la majorité des camerounais, malgré tous leurs souhaits de changement, n’imaginent pas que le pouvoir de Yaoundé puisse changer de camp à l’heure actuelle. Ce régime peut il accepter de céder le pouvoir démocratiquement ?
    D’autre part, l’opposition étant fragilisée, divisée, décrédibilisée, beaucoup estiment à tort ou à raison qu’elle ne propose aucun candidat suffisamment sérieux pour mériter nos voies.
    Soit, sachez chers compatriotes que cela ne doit en aucun cas être une raison pour donner votre accord à la perpétuation d’un système qui vous malmène depuis près de 30 ANS. Alors pour voter utile le 9 octobre, VOTEZ BULLETIN NUL. Bien évidemment, cela n’empêchera pas le champion actuel de « gagner », mais au moins vous n’aurez pas été complice de la mascarade politique.
    VOTEZ BULLETIN NUL !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − dix =