Présidentielle 2011 : le sens du vote des Camerounais

Paul Biya, le président sortant du Cameroun et candidat du RDPC, a été réélu le 9 octobre dernier à la tête de l’État pour un nouveau mandat de sept ans, avec 77,98% des suffrages. Cette réélection apparaît comme une victoire logique qui prouve que les Camerounais ont préféré la stabilité et/ou une certaine forme de continuité en ces temps incertains avec les différentes crises financières internationales qui frappent plusieurs pays dans le monde. Lire la suite

Présidentielle camerounaise : « le pire n’est pas arrivé »

Le 9 octobre dernier, 7,5 millions de Camerounais étaient invités aux urnes pour élire leur futur chef d’État parmi 23 candidats dont le président sortant Paul Biya. Ces élections font suite à deux semaines de campagne et à plusieurs mois de polémiques et de controverses portant notamment sur leur organisation et déroulement. En effet, beaucoup prévoyaient le pire, en particulier des troubles sociaux qui mettraient le pays sens dessus dessous. Tandis que d’autres avaient des inquiétudes quant à la capacité d’Elecam (Élections Cameroon), cet organe indépendant chargé de gérer ces élections et dont c’était la première expérience. Mais le moins que l’on puisse dire au lendemain de ce scrutin, c’est que le pire n’est pas arrivé.
Lire la suite

Paul Biya en campagne : Priorité à l’emploi

Le problème de l’emploi chez les jeunes est l’une des principales préoccupations du président candidat Paul Biya qui en a fait un des thèmes majeurs de sa campagne électorale. En effet, le chômage est un problème très sérieux dont souffrent beaucoup de Camerounais. Nombreux sont les jeunes Camerounais qui, malgré leurs diplômes d’enseignement supérieur, sont sans emploi. Lire la suite