Golfe de Guinée : le plaidoyer de Paul Biya en faveur de la mer

Devant les chefs d’États d’Afrique centrale et de l’Ouest invités au sommet de Yaoundé (24- 25 juin) consacré à la lutte contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, le président Biya a prononcé un plaidoyer pour la mer. « La mer sera vraisemblablement l’eldorado où des générations à venir s’en iront forger et nourrir l’humanité d’une nouvelle intelligence. La mer sera dans un futur proche le nouvel espace de l’industrialisation après l’occupation de la terre. (…) Ce faisant, nous créerons entre les riverains du golfe de Guinée une zone de sécurité et de prospérité. », a-t-il déclaré, satisfait de la mise en place par la CEEAC d’un organe sous-régional de sécurité maritime et, par la CEDEAO, d’une stratégie maritime.
Lire la suite

La sécurité et la paix au Cameroun : le cheval de bataille de Paul Biya

Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a toujours fait de la préservation de la paix et de la sécurité aussi bien à l’intérieur du pays qu’aux frontières avec ses voisins, son principal cheval de bataille. Il a toujours mis un point d’honneur à assurer la sécurité de son pays, de ses concitoyens et de toute autre personne, touriste ou travailleur étranger.
Lire la suite

Nomination à la Présidence du Sénat : la culture démocratique bien enracinée au Cameroun

Suite à l’annonce de la nomination de Marcel Niat Njifendji à la présidence du Sénat camerounais, quelques membres de la diaspora se sont déchaînés sur internet comme ils ont pris l’habitude de le faire, pour dénoncer ce qu’ils appellent « les nominations et autres promotions d’inspiration tribale ». Rien de nouveau donc tant c’est devenue une habitude chez certains individus au sein de différentes communautés camerounaises installées à l’étranger.
Lire la suite

Le Cameroun n’a pas le monopole de la corruption!

Récemment, un internaute se demandait à travers un texte largement repris sur la toile; « Pourquoi y- a-t-il trop de corruption au Cameroun ». Le dernier classement 2012 de Transparency international qui nous apprend que les 2/3 des 176 pays étudiés, sont considérés comme corrompus, peut constituer un début de réponse à sa question.
Lire la suite

Cameroun : pas de justice à géométrie variable

Depuis un certain temps, à intervalles réguliers, une certaine presse française ne cesse d’appeler le président François Hollande à agir pour inciter son homologue camerounais Paul Biya à intervenir afin de faire libérer deux prisonniers sous prétexte qu’ils sont Français. Selon cette presse, ces Français, Michel Thierry Atangana et Lydienne Eyoum seraient victimes de la justice arbitraire. Ainsi, l’avocat parisien du premier a récemment déclaré à RFI (média français) qu’il « espère que le président Biya prendra (enfin) ses responsabilités dans cette affaire ». Quant à l’avocat de Lydienne Eyoum, il « redoute » que sa cliente fasse les frais de la « dette contractée par l’Élysée envers le président Paul Biya pour son engagement dans la libération, le 19 avril dernier, des otages Moulin-Fournier », cette famille française enlevée au Cameroun par la secte fondamentaliste nigériane Boko Haram.
Lire la suite