L’adhésion du Cameroun au PDAA : la priorité agricole du Président Biya

Le Cameroun vient d’adhérer au Pacte du programme de développement de l’agriculture africaine (PDAA). Adopté par les chefs d’État africains en 2003, le PDAA qui fait partie du NEPAD, vise entre autres, à encourager et promouvoir l’agriculture à travers le continent africain. Selon ce pacte, les États africains sont appelés à consacrer au moins 10% de leurs budgets nationaux au secteur agricole. Pour sa part, le Cameroun consacre près de 95 milliards de F CFA au secteur agricole, ce qui se situe encore en dessous des 10%. Ainsi, l’ambition du gouvernement est d’accroître de 4 à 10% la part de l’agriculture dans le PIB à l’horizon 2020. Lire la suite

Cameroun « Il n’y a pas de complot contre les homosexuels »

Le 15 juillet dernier, un journaliste infographe camerounais militant pour la cause homosexuelle, Éric Lembembe, a été retrouvé mort avec des traces de tortures à son domicile à Yaoundé. Ce crime a immédiatement suscité dans le pays et sur la scène internationale, de nombreuses réactions d’indignation et de consternation, surtout après que certains médias se soient emparés de l’affaire pour la transformer en procès du traitement juridique et judiciaire réservé aux homosexuels au Cameroun. De même, alors que l’enquête policière suit son cours, plusieurs associations de défense des droits des homosexuels parlent déjà d’une attaque homophobe tout en déplorant le « comportement passif » des autorités camerounaises, qui selon elles, n’assureraient pas assez la sécurité des homosexuels du pays. Lire la suite

Paul Biya et la corruption au Cameroun : combattre ce fléau jusqu’au bout

Selon le baromètre mondial 2013 de la corruption de Transparency International, publié le 9 juillet dernier, la police camerounaise est perçue comme étant « l’institution la plus corrompue » dans le pays. 69% des 1000 personnes interrogées par le cabinet Gallup pour le compte de l’ONG, déclarent avoir dû payer des pot de vins dans les 12 derniers mois, ayant précédé l’enquête, « pour obtenir un service de cette institution qui figure régulièrement parmi les plus touchées par le fléau ».
Lire la suite

Les Droits de l’Homme au Cameroun : Des progrès significatifs

L’institut Droits, justice et développement a publié ce 1er juillet un manifeste sur la question des Droits de l’Homme au Cameroun où il reproche au président Biya, en se basant sur une déclaration faite lors de sa visite officielle en France en janvier dernier, de « faire la politique de l’autruche, le déni de la réalité ». Paul Biya a déclaré au cours de ce séjour dans un échange avec la presse : « Nous n’avons pas de problème de droits de l’Homme. Les Camerounais sont parmi les Africains les plus libres ». Pour cet institut, il s’agit là d’un « flagrant déni de réalité avec des déclarations de circonstances ». Et il conclut : « Le Cameroun est malade sur le plan des droits humains et la seule façon d’en sortir, c’est de l’engager davantage sur le chemin des droits de l’Homme, d’avoir l’audace de relever le défi dans notre pays ».
Lire la suite

Législatives et municipales 2013 au Cameroun : la démocratie en marche !

Le président Biya a signé ce 2 juillet un décret présidentiel qui convoque le corps électoral le 30 septembre prochain afin de procéder à l’élection des députés et des conseillers municipaux, ce qui mettra fin à leurs mandats récemment prorogés. En février dernier, Élections Cameroun (Elecam) engagée depuis le début de l’année dans une opération de révision des listes électorales, avait décidé de procéder à une refonte des listes électorales. Raison pour laquelle le gouvernement avait décidé de proroger une première fois le mandat des députés et celui des conseillers municipaux. Ce qui a également permis à l’Assemblée nationale d’adopter un code électoral unique.
Lire la suite