Paul Biya augmente de 5% les salaires des fonctionnaires et agents publics

Le président camerounais Paul Biya vient de signer un décret revalorisant de 5% les salaires des fonctionnaireset des agents publics du Cameroun ainsi qu’une révision du Code général des Impôts. Paul Biya répond ainsi à une attente des Camerounais sollicitant ce réajustement quelques jours après la hausse des prix du carburant à la pompe, le 1er juillet 2014.

« La rémunération mensuelle de base des personnels civils et militaires est à compter de la date de signature du présent décret, revalorisée de 5% », voilà ce qu’indiquait en substance ce décret signé le 7 juillet dernier et qui abroge toutes les dispositions antérieures contraires.

Parallèlement à cette hausse, d’autres mesures d’accompagnement ont été annoncées. Le chef de l’État camerounais a également signé une ordonnance portant réduction de la taxe spéciale sur les produits pétroliers, et de certaines taxes dues par les transporteurs des personnes et des marchandises. Le nouvel article 231 prévoit ainsi que « les taux de la taxe spéciale sur les produits pétroliers sont (désormais) les suivants : Super, 80FCfa par litre, gasoil, 60Fcfa par litre», en précisant que le reste demeure « sans changement », parlant alors du pétrole.

Quant à l’article 234, il énonce : « le produit de la taxe spéciale sur les produits pétroliers est partiellement affecté au produit de la redevance d’usage de la route, à hauteur de 75Fcfa à prélever sur le litre de super, 60Fcfa à prélever sur le litre de gasoil» tandis que l’article 611 précise que « le tarif de la taxe à l’essieu est gratuit» et, est fixé comme suit : « 4500Fcfa pour un véhicule de charges utiles supérieures ou égales à 3 tonnes et inférieures ou égales à 5 tonnes par trimestre, 9375FCfa pour les véhicules à charges utiles supérieures ou égales à 5 tonnes et inférieures à 16 tonnes, 16875 Fcfa pour les véhicules de charges utiles inférieures ou égales à 16 tonnes et supérieures à 20 tonnes ».

Cette revalorisation tant attendu, souligne ainsi les efforts de Paul Biya pour aider les ménages camerounais à faire face à la hausse des prix du carburant et des produits de première nécessité dans le pays. Avec la promulgation de ce décret, le président Biya matérialise donc une partie des promesses faites à ses concitoyens la semaine précédente, visant à alléger les conséquences de l’augmentation des prix des hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =