Nouvelle victoire de Paul Biya contre Boko Haram

Les ving sept otages chinois et camerounais enlevés dans la nuit du 16 au 17 mai dernierpar des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram au Cameroun, ont été libérés. Ces otages, parmi lesquels figurait l’épouse du vice-Premier ministre camerounais Amadou Ali, qui avait été enlevée le 27 juillet à Kolofata dans le nord du pays, ont été reçus par Paul Biya au Palais de l’Unité. Lors de cette cérémonie, le Président de la République a une fois de plus exprimé dans une déclaration courte, sa détermination à éradiquer ce mouvement terroriste dans le pays : « Le Gouvernement camerounais quant à lui vous donne l’assurance qu’il va continuer sans relâche à combattre Boko Haram jusqu’à son éradication totale. » Lire la suite