Nouvelle victoire de Paul Biya contre Boko Haram

Les ving sept otages chinois et camerounais enlevés dans la nuit du 16 au 17 mai dernierpar des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram au Cameroun, ont été libérés. Ces otages, parmi lesquels figurait l’épouse du vice-Premier ministre camerounais Amadou Ali, qui avait été enlevée le 27 juillet à Kolofata dans le nord du pays, ont été reçus par Paul Biya au Palais de l’Unité. Lors de cette cérémonie, le Président de la République a une fois de plus exprimé dans une déclaration courte, sa détermination à éradiquer ce mouvement terroriste dans le pays : « Le Gouvernement camerounais quant à lui vous donne l’assurance qu’il va continuer sans relâche à combattre Boko Haram jusqu’à son éradication totale. »

Le chef de l’État camerounais a toujours fait de la préservation de la paix, son principal cheval de bataille pour que son pays demeure un îlot de paix et de stabilité où il fait bon vivre. Il a toujours mis un point d’honneur à éteindre tous les foyers de tension qui pourraient s’allumer entre les multiples groupes ethniques et religieux qui existent au Cameroun. Et comme le prouvent ces événements, Paul Biya ne néglige aucun détail lorsqu’il est question de la sécurité de son pays, de ses concitoyens et de toute autre personne, touriste ou travailleur étranger.

L’Ambassadeur de Chine, Wu Ruidi qui a également pris la parole durant cette cérémonie, a exprimé sa gratitude et celle des dirigeants de son pays envers Paul Biya pour cet heureux dénouement tout en assurant la disponibilité des autorités chinoises à travailler avec le Cameroun pour venir à bout de ce fléau. Les autorités camerounaises ont en effet toujours fait de la libération de ces otages, une priorité. Paul Biya s’y était engagé personnellement comme pour les précédents otages enlevés dans le pays par Boko Haram.

Pour rappel, les ouvriers chinois avaient été kidnappés lors d’une attaque contre un chantier dans les environs de la ville de Waza, à une vingtaine de kilomètres de la frontière nigériane, près de la forêt de Sambisa, qui est reconnue comme étant un repaire des islamistes de Boko Haram qui ont intensifié leurs attaques dans le nord du Cameroun cette année.

Après les libérations de la religieuse canadienne, des deux prêtres italiens et de la famille française, tous ex-otages enlevés près de la frontière du Cameroun et le Nigeria, cette dernière libération constitue une fois de plus, une véritable victoire pour Yaoundé dans sa guerre contre la secte islamiste. Un succès que le président Biya a humblement attribué aux troupes militaires et à la population camerounaise.

« Tout ceci, tout ce qui arrive et qui nous cause une grande joie, nous ne l’oublions pas, nous le devons à la vaillance de nos forces armées. Notre armée se bat avec courage nuit et jour pour que le Cameroun reste un pays de paix et de stabilité.», a-t-il insisté dans son discours avant d’ajouter : « Nous devons ce bon résultat également à l’engagement des populations du Cameroun, que ce soit du Nord, du Sud, de l’Est ou de l’Ouest ; je dirais même plus, les populations de l’Extrême-Nord qui vivent le calvaire tous les jours mais qui apportent aux forces de l’ordre un concours que nous apprécions.»

Ainsi, Boko Haram particulièrement actif dans le nord-est du Nigeria, ne se contente plus de sévir qu’au Nigeria, il élargit également son champ d’attaque dans toute cette région du continent africain (Nigeria, Niger, Tchad et donc Cameroun). Ces événements auraient donc pu arriver n’importe où. Aucun pays n’est à l’abri.

2 réflexions au sujet de « Nouvelle victoire de Paul Biya contre Boko Haram »

  1. Un grand coup de Chapeau à S.E Mr. Paul Biya président de république du Cameroun,merci à ces hommes en tenue qui nous protège et nous permet d’avoir un sommeil paisible sans oublié nos compatriotes du Nord qui subissent vraiment le calvaire.Les gars motion et nous comptons sur vous pour filer les informations en temps réel à nos forces armés.Boko Haram c’était une mauvaise idée d’arriver sur la terre Camerounaise pays hospitalier et de paix.Notre président prône toujours pour la stabilité et la paix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =