Cameroun : Chantal Biya s’engage pour l’éducation à la citoyenneté

En ce début d’année 2015, la Première dame du Cameroun, Chantal Biya, a décidé de parrainer une campagne d’éducation à la citoyenneté « Tous citoyens ». La campagne s’appuie sur un jeu de cartes qui se présente sous forme de coffrets contenant une série de questions-réponses inscrites sur des cartes imprimées aux couleurs du pays. Ce jeu vise à tester, et surtout, à améliorer le niveau des connaissances des jeunes camerounais dans divers domaines tels que l’histoire du Cameroun, les valeurs et symboles de la République, l’organisation de la vie sociale, le respect des autres et de leurs différences, la protection de l’environnement, etc. Il y aura également des questions portant sur l’action humanitaire de la Première Dame. Lire la suite

Le message à la Nation de Paul Biya : la sécurité et la paix avant tout

Une semaine après l’arrivée au Cameroun d’un important contingent de militaires tchadiens déployés le long de la frontière nigériane pour aider à repousser les violentes incursions de Boko Haram, Paul Biya est plus que jamais décidé à éradiquer cette menace islamiste. Devenu un personnage emblématique sur la question de la sécurité en Afrique, le président camerounais qui avait demandé l’aide de la communauté internationale, semble ainsi avoir été entendu puisque le président ghanéen John Mahama a également annoncé que les dirigeants de l’Afrique de l’Ouest demanderaient à l’Union africaine l’autorisation de créer une force multinationale pour combattre Boko Haram. Le chef de l’État camerounais est donc soutenu dans sa guerre acharnée contre la secte islamiste, par toute la communauté internationale qui connaît très bien les conséquences de ce « péril » sur la stabilité des états et qui apprécient amplement les différentes mesures prises par le Cameroun. Lire la suite

« Le coup de gueule de Biya » : un faux buzz sur le Net

« « Mes collègues Africains rendent des hommages aux morts Français mais les morts de chez nous ils s’en foutent. Vous faites honte à l’Afrique », a tweeté le président camerounais Paul Biya. Le Chef de l’État du Cameroun condamne les présidents africains qui n’ont jamais manifesté un soutien à l’égard du Cameroun et du Nigéria qui ont perdu plus 10.000 personnes depuis 10 ans à cause du terrorisme. Ces deux pays vivent des tensions politiques et sociales à cause de Boko Haram. Aujourd’hui des présidents africains participent à une marche de protestation en France ». Lire la suite

Paul Biya menacé par le chef de Boko Haram aux abois

Au vu des dernières nouvelles, il paraît évident que la politique de répression du président Paul Biya contre Boko Haram porte ses fruits. Ainsi, se sentant acculé, le chef de la secte islamique Aboubakar Shekau en vient à menacer directement le président camerounais et l’armée du pays comme on a pu le constater dans une vidéo de dix-sept minutes postée sur Youtube le 5 janvier dernier. « Tes soldats ne peuvent rien contre nous, ils valent rien. Si tu ne mets pas fin à ton plan maléfique, tu vas avoir le même sort que le Nigeria  », menace-t-il appelant Paul Biya à se repentir, « sinon tu vas voir ce qui va se passer par Allah ». Lire la suite

Cameroun : 2015, l’année de la relance de la croissance économique selon Paul Biya

Comme en 2013, le continent africain a été secoué en 2014 par de nombreux conflits et tensions qui compromettent son développement économique et le bien-être de ses populations. Ainsi, en Afrique de l’Ouest et centrale, la situation sécuritaire et humanitaire a continué à se dégrader, faisant peser de lourdes menaces dans toute la sous-région. Lire la suite