François Hollande au Cameroun: Paul Biya salue l’amitié solide entre les deux pays

Le président français François Hollande est arrivé à Yaoundé ce vendredi, dernière étape de sa tournée africaine après le Bénin et l’Angola. Il a eu un entretien en tête à tête avec Paul Biya qui l’a également invité au Palais de l’Unité pour un dîner d’État.

Dans son discours de bienvenue, le président Biya a rappelé « l’amitié solide et vraie » qui lie leurs deux pays, une « relation gravée dans le temps ». Le 15 mai dernier lors d’une audience avec le président camerounais, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’exprimant devant la presse, saluait pareillement les relations d’amitié ancienne qui unissent les deux pays. Il affirmait ainsi « avoir eu un échange dense et riche, preuve de la qualité des relations profondes qui existent entre le Cameroun et la France ».

Mais, Paul Biya a particulièrement remercié François Hollande pour son aide dans la préservation de la paix et de la sécurité dans les pays africains en conflit (Mali et République Centrafricaine). Il a en effet salué la collaboration de la France dans la lutte contre le terrorisme sur le continent et en particulier contre Boko Haram, tout en appelant le Conseil de Sécurité à plus d’efforts dans ce combat contre ces insurgés islamistes nigérians qui, en l’espace de deux jours, ont tué près de 200 personnes dans le nord-est du Nigeria.

Le Cameroun s’est engagé militairement aux côtés de ses voisins (Nigeria, Tchad, Niger), où le groupe islamiste nigérian multiplie ainsi les attaques sanglantes. De son côté, le président français tout en condamnant les attentats de la secte islamique, a félicité l’armée camerounaise pour son travail sur le terrain afin de terrasser ces terroristes car comme il l’a affirmé : « Notre sécurité est en cause quand la vôtre est atteinte ». Il a également rejoint Paul Biya dans son appel à plus de collaboration dans la lutte contre Boko Haram entre les pays de la sous-région et du monde entier. Selon lui, la lutte doit être mondiale car le danger est international et qu’il faut l’éradiquer ensemble.

De même, François Hollande a réitéré son soutien au Cameroun dans l’accueil des réfugiés fuyant les conflits armés de la région. Il a ainsi promis une aide humanitaire de la France. Lors de sa visite en mai dernier, M. Bernard Cazeneuve, avait annoncé un soutien plus accru au Cameroun dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram matérialisé notamment par des actions de formation et des échanges d’informations stratégiques.

Enfin, Paul Biya a conclu son discours en acceptant l’invitation du président français au Sommet de décembre prochain à Paris sur le réchauffement climatique car selon lui, c’est un problème qui touche également l’Afrique et le Cameroun en particulier. Une invitation qui vient une fois de plus contredire les spéculations de certains pour qui le président Biya n’est pas le bienvenu en France.

Une réflexion au sujet de « François Hollande au Cameroun: Paul Biya salue l’amitié solide entre les deux pays »

  1. honneur et joie sont les notres de recevoir notre pere de la patrie par ste therese de lisieux patronne de france etoile du carmel dans le boko haram avec la cathedrale ste therese de garoua et ses reliques au cameroun je suis nommée la petite therese la france au cameroun pour moi c’est le cameroun francais mes origines ethniques ma scolarite et parfois ma profession je me sens tres distinguée par cette visite et je souhaite le meilleur à mon pays natal le cameroun et à mon pays par mon saint patron la france je vous salue excellences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + 5 =