CHAN 2016 Satisfecit de la CAF pour le Cameroun

Fébrilement attendue, la visite des inspecteurs de la Confédération Africaine de Football (CAF) a finalement rassuré. « Le Cameroun sera prêt ! », a dit le chef de mission de l’institution. Ces propos, tenus au terme de la visite d’inspection des infrastructures sportives et hôtelières devant abriter le prochain Championnat d’Afrique Féminin de Football, viennent également boucler le clapet des éternels pessimistes qui n’y croyaient pas.

Au cours d’une conférence de presse donnée le 29 juillet dernier au Stade Omnisports de Limbé, Leodegar Tenga n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction au terme de la visite d’inspection des infrastructures sportives et hôtelières d’une semaine au Cameroun. Le Chef de mission de la CAF s’est donc voulu rassurant quant à la capacité du Cameroun à organiser la compétition prévue du 19 novembre au 3 décembre 2016. « Notre mission était de venir inspecter et d’évaluer l’état d’avancement des travaux de construction des infrastructures sportives et hôtelières devant honorer ce rendez-vous, a-t-il avancé dans son propos liminaire avant de clamer : « Nous avons vu et nous avons été convaincus ».

Pour M. Tenga, cette mission était donc de venir confirmer si le Cameroun peut organiser cette compétition. Au terme de cette visite d’inspection, nous pouvons affirmer que nous aurons un tournoi exceptionnel », a-t-il tenu à indiquer. Le communiqué du Comité local d’organisation publié à cet effet relève que le chef de la délégation de la CAF, qui était accompagné de cinq membres de l’organisation, a apprécié la qualité des infrastructures sportives et hôtelières, allant parfois à distribuer des points à quelques-unes de ces infrastructures, notamment la pelouse du stade Omnisports de Limbé que l’émissaire de la CAF a qualifiée de « l’une des meilleures du continent africain ». Devant un parterre fourni de gens des médias, il a appelé les journalistes à promouvoir le football et à protéger son image en Afrique. Et au-delà de la simple analyse, il faudrait exhorter le public à aller dans les stades, car a-t-il réclamé, « le football doit être promu ».

Cette conférence de presse, faut-il également préciser, a eu lieu au terme de la visite des infrastructures hôtelières à Buéa et Limbé et au bout d’une réunion à huis-clos de la Mission de la CAF avec le Comité Local d’Organisation en présence de quelques chefs traditionnels de la Région du Sud-Ouest. Entre autres personnalités présentes, il y avait le ministre des Sports et de l’Éducation Physique et Président du Comité Local d’Organisation, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, son collègue de la Communication Issa Tchiroma Bakary, le Gouverneur de la Région du Sud-Ouest Bernard Okala Bilai, le Directeur du Tournoi, Pierre Noungui, et le Président de la Fécafoot Tombi à Roko.

Autant dire que la mobilisation sur le terrain va suivre sous peu. À cet effet, les équipes de promotion et du marketing peaufinent leurs plannings pour que le pays vibre à l’unisson en accueillant les meilleures joueuses de football d’Afrique. La première partie de l’engagement des pouvoirs publics avec une sollicitude constante du Président de la République, Paul Biya, est donc une réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 11 =