Cameroun – CAN 2017 : Les Lions comme les Lionnes ?

Objet de tous les quolibets et inconstante depuis plusieurs années, la sélection nationale fanion de football est au Gabon depuis hier. Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers y prendront part à la 31e Coupe africaine des nations 2017 qui s’y déroule du 14 janvier au 5 février prochains. Leur défi est de retrouver auprès des Camerounais, et même de l’Afrique, une cote ravie par les Lionnes Indomptables depuis leurs dernières sorties internationales.

Le chef de l’État, Paul Biya, en avait d’ailleurs fait un modèle de détermination et de patriotisme. Malheureuses finalistes de la CAN féminine organisée en sol camerounais, nos filles avaient toutefois pu confirmer leur excellent niveau compétitif, mental et sportif.

En recevant les Lionnes indomptables au Palais de l’Unité le 8 décembre dernier, le chef de l’État n’avait eu que de bons mots pour ces jeunes sportives. « Vous n’avez certes pas remporté la finale, mais vous avez su gagner nos cœurs et susciter notre admiration, avait-il déclaré avant d’ajouter, vous avez obtenu avec panache, de belles et importantes victoires face à des équipes aguerries. Par votre talent, votre courage, votre engagement, et votre ardeur à défendre les couleurs de votre pays, vous avez enthousiasmé la Nation toute entière. Vous n’avez jamais baissé les bras. Vous vous êtes battues jusqu’au bout, pour votre drapeau, pour votre pays.».

Cet esprit d’opiniâtreté, de solidarité et de patriotisme reviendra dans le même discours et Paul Biya, de clairement indiquer : « Vous êtes aujourd’hui une source d’inspiration et un exemple à suivre pour des millions de camerounaises et de camerounais et tout particulièrement pour notre jeunesse. Ce qui fait votre force c’est bien sûr votre incroyable talent. Mais c’est aussi et surtout votre ardeur au travail, votre courage, votre solidarité, votre esprit d’équipe, votre unité et votre amour pour votre pays. Je vous encourage à continuer dans cette voie et vous continuerez à gagner. »

Les Lions indomptables nous avaient habitués à beaucoup de plaisirs et de fierté, même dans la défaite. Mais le goût amer laissé par toutes les dernières déconvenues, dont la piètre performance à la Coupe du Monde de football au Brésil en 2014, fait douter à chaque fois. Chez nos voisins gabonais, les protégés d’Hugo Broos devront faire la preuve qu’ils ont appris de leurs erreurs et qu’il est des valeurs plus importantes que le pécuniaire. Certes, les primes, donc l’argent dans plusieurs cas, sont des sources de satisfaction, mais la motivation première au rendez-vous des nations, est de jouer pour le drapeau, pour les couleurs du pays.

Le patriotisme ne doit pas être simplement une affaire de tatouage sur les maillots que l’on porte. C’est la conviction ferme de devoir mettre son talent au service du Cameroun et avoir pour gratification d’avoir fait le maximum pour l’emporter. Perdre n’est pas un échec en soi, car c’est la loi du sport qui prévaut, mais surtout l’incitation à faire mieux la prochaine fois.

Aux Lions indomptables de nous montrer qu’ils ont tiré des leçons du parcours récent des… Lionnes indomptables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 4 =