Paul Biya en phase avec la jeunesse camerounaise

Le chef de l’État camerounais s’est adressé ce vendredi à ses « chers et jeunes compatriotes » à l’occasion de la 33e édition de leur Fête. Adossé à la récente victoire des Lions Indomptables à la Coupe d’Afrique des nations, le président de la République a de nouveau exhorté au dépassement de soi et au sens de la patrie.

Dans un discours relevé et articulé, Paul Biya a tracé des parallèles intéressants entre la volonté à déployer en tout temps et le récent parcours de nos sélections nationales féminine et masculine de football. « Intervenant quelques semaines à peine, après le parcours tout aussi remarquable, de notre équipe nationale de football féminin dans une compétition similaire, a-t-il dit, ce nouvel exploit des Lions Indomptables est venu confirmer la belle vitalité de notre jeunesse et démontrer à la face du monde, la réalité de la maxime ‘’Impossible n’est pas camerounais’’. » À l’occasion de ces deux compétitions, a tenu à souligner le chef de l’État, nous avons tous admiré le talent, le courage, l’engagement patriotique de nos jeunes sportifs, de même que leur capacité à s’unir pour défendre le drapeau national. Cette détermination à servir la République, nous la célébrons également tous les jours, chez nos forces de défense et de sécurité, comme chez les comités de vigilance, qui se battent ensemble, pour protéger notre pays contre la secte terroriste Boko Haram. »

Nous le disions, ce discours à la jeunesse camerounaise était également l’occasion de magnifier le sens du patriotisme. Pour Paul Biya, « l’engagement des jeunes dans les forces de défense et de sécurité est un témoignage éloquent de l’attachement à la paix et à la stabilité de notre pays, ainsi que du désir ardent de servir la patrie. Un engagement également relevé dans les différentes activités qui contribuent à la marche inexorable du pays vers l’émergence. »

À cette occasion où le sens des responsabilités ne saurait être évacué, le président Biya a tenu à évoquer avec les jeunes « les difficultés auxquelles sont confrontés leurs frères et  leurs sœurs dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Au-delà des problèmes réels dont s’occupent les autorités, le chef de l’État n’a pas manqué de condamner « l’irruption de revendications politiques portées par des organisations extrémistes et séparatistes, appelant à la haine et à la violence. »

Tout en réitérant les missions de l’État, Paul Biya a indiqué que Gouvernement continuera évidemment, de façon méthodique et ordonnée, à œuvrer à la recherche de solutions appropriées aux préoccupations exprimées par les syndicats des avocats et des enseignants anglophones relatives à la justice et à l’éducation. Tout comme il faudra œuvrer, ensemble, à la recherche de solutions en vue de maintenir la paix, de consolider l’unité du Cameroun et de renforcer notre volonté et notre pratique quotidienne du vivre ensemble, dans le respect de notre constitution.

Sur un ton positif et confiant, le président de la République a enfin indiqué aux jeunes que « le pays est en train de se transformer et de se développer. » Qu’ils participent à cette magnifique et extraordinaire aventure en étant fiers d’être Camerounais. Les victoires seront au bout du chemin et cette nation continuera d’être forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =