Cameroun, un pays très sport

Depuis un certain nombre d’années, le Cameroun s’impose en Afrique et, dans une certaine mesure, au-delà, comme une véritable puissance sportive, un peuple de vainqueurs. Et cela est loin d’être le fait du hasard.Les résultats obtenus par les sportifs camerounais attestent clairement de la vivacité du sport dans ce pays. Tenez! Pour la seule année 2017, en volley-ball, les deux équipes nationales féminine et masculine du Cameroun réalisent des performances pour le moins remarquables.

Les volleyeuses remportent brillamment la CAN de la discipline sur leurs terres, à Yaoundé, après avoir battu en finale la redoutable équipe du Kenya. Les hommes, quant à eux, effectuent un parcours honorable à la CAN en Égypte, et finissent à la troisième place.

Ce faisant, ces deux sélections nationales obtiennent leur ticket pour la coupe du monde de volley-ball après un brillant parcours lors des CAN.

En début d’année déjà, c’est en football, discipline dans laquelle le Cameroun s’est hissé sur le toit de l’Afrique, que les sélections nationales ont fait parler d’elles. Les dames ratent de peu de remporter la CAN à Yaoundé, perdant d’une courte tête (0-1) face au Nigeria en finale.

Les Camerounais peuvent néanmoins être fiers d’avoir abrité la plus belle CAN de toute l‘histoire de cette compétition.

Quelques semaines plus tard, ce sont les Lions indomptables qui hissent très haut le vert-rouge-jaune national dans le ciel gabonais. Les nôtres remportent haut la main, et pour la cinquième fois, le trophée de la coupe d’Afrique des nations de football.

Soit dit en passant, le Cameroun détient le record de participations (7) à la phase finale de la coupe du monde de football, et grâce à sa qualification en quart de finale de cette compétition en 1990, l’Afrique a pu obtenir deux places supplémentaires dans cette compétition.

Autre fait marquant, le Cameroun est le seul pays africain, avec le Nigeria à avoir remporté la médaille d’or de football aux Jeux Olympiques.

Et la liste est loin, très loin d’être exhaustive. En fait, quelles que soient les disciplines, en sports individuels comme en sports collectifs, la compétition ou le lieu où celle se déroule, le Cameroun est là et ne se contente pas d’être présent : il a son mot à dire à chaque fois. Ce qui en fait une nation franchement redoutée des autres.

Les bons résultats du sport, pour lesquels de nombreuses nations envient le Cameroun ne sont pas, loin s’en faut, le fait du hasard. Ils sont le fruit du fighting spirit qui anime les Camerounaises et les Camerounais, mais aussi la résultante de la politique menée par le chef de l’État Paul Biya et le gouvernement de la République qui accorde au sport une place de choix.

Cette politique se décline en termes de construction de stades, de palais de sport et d’infrastructures de toutes sortes qui permettent la pratique du sport, mais aussi en termes d’appuis multiformes apportés au mouvement sportif dans son ensemble et donc à la jeunesse.

En fait, les jeunes Camerounais qui se battent en sport sur les aires de jeu savent qu’ils peuvent compter sur le soutien indéfectible du chef de l’État, qui ne manque pas l’occasion de les recevoir au palais présidentiel et même de les récompenser au nom de la Nation tout entière.

J.Daniel

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − un =