Paul Biya célébré lors de la finale de la coupe du Cameroun

La finale de la coupe du Cameroun de football remportée par New Stars de Douala au détriment de UMS de Loum a été un grand moment de communion entre le président de la République, Paul Biya, d’une part et, de l‘autre, la jeunesse sportive et la jeunesse tout court.Ils sont venus par dizaines de milliers, les Camerounais qui ont assisté à la finale de la 58e édition de la coupe du Cameroun. Mais au-delà du match de football, ils sont venus communier avec le premier sportif camerounais, célébrer leur pays et magnifier leur vivre-ensemble.

Le stade Ahmadou Ahidjo, dont la capacité est de 40 000 spectateurs, a fait le plein d’œuf. Au lieu des couleurs des deux équipes, le bleu et blanc pour New Stars et le bleu et jaune pour UMS, c’est plutôt le vert-rouge-jaune du drapeau national qui flottait partout.

Pratiquement chaque spectateur était muni de son petit drapeau qu’il agitait avec frénésie. Le spectacle culturel organisé avant le match était une illustration de l’amour des Camerounais pour leur pays, leur attachement à son unité dans la diversité et leur désir de vivre ensemble.

L’arrivée du président Paul Biya au stade, dans une solennité de grand jour, a été saluée par une clameur indescriptible. Les 40 000 spectateurs se sont levés comme un seul homme avant d’entonner des chants à la gloire de l’homme du 6 novembre 1984. La mythique arène sportive s‘est ainsi transformée en arène festive.

A vrai dire, la présence du chef de l’État au stade pour la finale de la coupe du Cameroun est perçue comme un hommage par lui rendu à l’ensemble du mouvement sportif. Ce qui contribue de manière remarquable à rehausser l’éclat de cette manifestation. Mieux, à cette occasion, les trophées sont remis aux vainqueurs de diverses disciplines sportives. La finale de la coupe du Cameroun se mue ainsi en la clôture en apothéose d’une saison sportive.

Il faut dire que les performances des sportifs camerounais en cette année qui s’achève, toutes disciplines confondues, méritent bien cet hommage présidentiel. Les Lions indomptables, vainqueurs de la CAN de football, les Lionnes indomptables, vice-championnes d’Afrique de football, les Lionnes indomptables du volleyball, vainqueurs de la CAN, ainsi que les dizaines d’autres sportifs camerounais qui ont porté haut l’étendard national, tous ont été reçus au palais de l’Unité par le président Paul Biya et son épouse. Des médailles et d’importantes récompenses en espèces sonnantes et trébuchantes leur ont été remises.

La finale de dimanche dernier a aussi été l’occasion de rendre hommage au chef de l’État pour ses réalisations et, d’une manière générale, pour sa politique sportive. En l’espace de trois ans, Paul Biya offre au public camerounais l’occasion d’accueillir d’importantes compétitions sportives : la CAN féminine en 2016,  la CAN masculine en 2019,  la CAN féminine de volleyball en 2017.

Tout cela grâce aux infrastructures dont Paul Biya dote le Cameroun : le palais polyvalent des sports de Yaoundé, le stade Ahmadou Ahidjo rénové, les nouveaux stades de Bafoussam et de Limbe, les stades de la Réunification de Douala et de Garoua en réfection, et les stades de Japoma (Douala) et d’Olembe (Yaoundé) en construction. Tout cela méritait bien d’être célébré, et le public du stade Ahmadou Ahidjo l’a fait, avec la manière. Merci, Monsieur le Président!

J. Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *