Les terroristes sont sourds aux appels au dialogue

Les sécessionnistes et autres activistes qui, depuis un an maintenant plongent le Nord-ouest et du Sud-ouest ne cessent nous surprendre. Suivez un peu ce qui se dit chez ces gens-là depuis que la Très Honorable Patricia Scotland, Secrétaire générale du Commonwealth, est arrivée au Cameroun pour une visite officielle. Et surtout après le discours qu’elle a prononcé en réponse au toast de son hôte, le président Paul Biya, lors du déjeuner d’État qui a été offert en son honneur par le couple présidentiel camerounais le 19 décembre dernier. Continuer la lecture

Patrice Nganang, vraiment décevant

Depuis l’arrestation de Patrice Nganang, j’observe avec beaucoup de curiosité les réactions de ceux qui disent être ses soutiens, et je suis très surpris par certains raisonnements. Je crois qu’avant d’apposer sa signature sur un document qui réclame sa libération, chacun de nous doit se poser un certain nombre de questions. Continuer la lecture

Paul Biya en croisade contre les changements climatiques

Le président Paul Biya prend part ce 12 janvier à Paris au One Planet Summit, le sommet sur le climat organisé à l’initiative du Président français Emmanuel Macron. La participation du Chef de l’État à ce sommet est la preuve de son engagement constant et résolu en matière de protection de l’environnement, en général, et, de la lutte contre les changements climatiques qui menacent «la survie de l’espèce humaine », en particulier. Continuer la lecture

Paul Biya célébré lors de la finale de la coupe du Cameroun

La finale de la coupe du Cameroun de football remportée par New Stars de Douala au détriment de UMS de Loum a été un grand moment de communion entre le président de la République, Paul Biya, d’une part et, de l‘autre, la jeunesse sportive et la jeunesse tout court. Continuer la lecture

Crise anglophone : le nécessaire lien armée-nation

Après la déclaration du président Paul Biya jeudi dernier au sujet de l’escalade de violence dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, les sécessionnistes et leurs affidés ont beau jeu d’affirmer que le gouvernement avait déclaré la guerre aux populations. Ceci a provoqué une certaine panique dans certains milieux, notamment dans le département de la Manyu où quatre militaires et deux policiers venaient d’être lâchement assassinés par des individus se réclamant d’un mouvement sécessionniste. Continuer la lecture

Les députés  SDF, comme de mauvais garçons…

En parcourant la presse ce matin, je suis tombé sur un titre qui m’a laissé pantois : un député du SDF, comme pour s’en vanter, proclame que l’ « opération blocus du parlement, zéro plénière » n’est pas terminée. Il s’en vante, mais il devrait en avoir honte. Parce que le spectacle que ces gens donnent à voir ne les honore pas, tout comme il n’honore pas notre pays. Continuer la lecture

Il est clair que ces gens sont des terroristes

En assassinant la semaine dernière quatre soldats et deux policiers, les sécessionnistes réunis au sein du SCARCFUF ont bien montré qu’ils ne sont rien d’autres que des terroristes. Et ce d’autant plus que ces assassinats ne sont point les premiers. Quelques semaines plutôt en effet, ils s’étaient déjà rendus coupables de crimes horribles : quatre gendarmes ont en effet péri victimes de leurs actes barbares. Continuer la lecture

Crise anglophone: Les extrémistes ont envahi les réseaux sociaux

En parcourant certains réseaux sociaux ces dernières semaines, je me suis aperçu que nombre de nos compatriotes ont adopté ces plateformes pour communiquer abondamment sur la crise que traversent les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun. Ce qui, a priori, n’est pas une mauvaise chose en soi. Continuer la lecture

Crise anglophone : certains compatriotes perdent-ils la raison?

Avec l’odieux assassinat, au début du mois de novembre, de trois gendarmes et d’un soldat dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, et le grave incendie qui a ravagé la semaine dernière cinq étages du palais de l’Assemblée nationale à Yaoundé, il y a eu, de la part de certains compatriotes un déferlement de haine, une incitation à la violence et même des appels au meurtre qu’il est difficile de comprendre. Continuer la lecture

Face au terrorisme, la détermination de l’État

Le chef de l’État a décidé qu’un hommage soit rendu aux quatre gendarmes récemment froidement assassinés dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest par les terroristes partisans de la partition du Cameroun. Une cérémonie est organisée à cet effet ce vendredi à Bamenda. Objectif : montrer aux forces de sécurité et de défense qu’elles bénéficient du soutien de l’État. Continuer la lecture