C’est le Cameroun la victime de Boko Haram, et non le contraire

Depuis trois ans, le Cameroun s’est vu imposer une guerre sans merci contre le groupe terroriste Boko Haram, une secte sanguinaire qui a déjà tué entre 250 et 300 des vaillants soldats et officiers camerounais qui se battent pour défendre leur pays; plus de 1500 Camerounais ont été égorgés et assassinés, par des terroristes qui tuent des innocents dans les mosquées, dans les places de marché. Il y a quelques jours, des kamikazes se sont fait exploser dans une salle de jeux vidéo faisant une trentaine de morts et une foule de blessés civils…De pauvres innocents. Ceux qui accusent le Cameroun de violations des droits de l’homme ne doivent jamais le perdre de vue. Lire la suite