Paul Biya, prix Nobel de la paix ?

Paul Biya, Prix Nobel de la paix ! L’idée circule depuis quelque temps. Certains pensent que c’est possible et ils ne se cachent pas pour le faire savoir. Et pour cause, le président camerounais aurait à plusieurs reprises démontré selon eux, son attachement et sa détermination à vouloir préserver la paix et à la sécurité aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières de son pays. Lire la suite

Le retour … raté de Nyambal !

Eugène Nyambal, ancien Conseiller Principal de l’Administrateur du Fonds monétaire international (FMI) pour l’Afrique, n’a visiblement pas encore digéré son licenciement quatre ans après. Après son éjection de l’institution de Bretton Woods, il s’est montré comme une personne aigrie assoiffée de vengeance suite à un conflit personnel. Il avait alors publié quelques diatribes contre le Président Paul Biya et son gouvernement sur internet où il criait au complot, à la trahison, au blasphème, au scandale, etc. en déclarant que son départ « avait été orchestré par un groupe d’individus agissant contre les intérêts du Cameroun ». Une attitude qui a laissé plus d’un dubitatif quant à sa crédibilité.
Lire la suite

Paul Biya en campagne : Priorité à l’emploi

Le problème de l’emploi chez les jeunes est l’une des principales préoccupations du président candidat Paul Biya qui en a fait un des thèmes majeurs de sa campagne électorale. En effet, le chômage est un problème très sérieux dont souffrent beaucoup de Camerounais. Nombreux sont les jeunes Camerounais qui, malgré leurs diplômes d’enseignement supérieur, sont sans emploi. Lire la suite

« Biya doit partir » n’est pas un programme politique

Près de 200 Camerounais de la diaspora installée aux États-Unis se sont retrouvés le 10 juillet dernier à Washington, sur une initiative du CAMDIAC, nouvelle association mise en place par l’économiste et homme politique, Célestin Bedzigui. Un groupe de « personnalités politiques » camerounaises se sont ainsi réunies autour de cet événement public qu’ils ont baptisé, Convention de la Diaspora Camerounaise, dont l’objectif principal était selon leur programme, de créer un forum de discussion sur la situation politique du Cameroun et le rôle de la diaspora dans les progrès de la démocratie. Lire la suite

Émeutes sociales du février 2008 au Cameroun : colère populaire dirigée contre la hausse des prix

Il y a deux ans, le Cameroun a connu une semaine très agitée avec les émeutes sociales qui ont embrasé le pays du 23 au 29 février 2008. La hausse du prix du carburant principalement due à l’explosion du prix du pétrole, et des produits de première nécessité sur les marchés internationaux était à l’origine de ces violences urbaines. Il est à noter que le Cameroun n’était pas le seul pays à avoir été touché par le phénomène connu depuis sous le nom de « manifestations contre la vie chère ». En effet, durant l’année 2008, la hausse des prix était La Question qui préoccupait le monde entier, tant les manifestations devenaient de plus en plus vives dans de nombreux pays, notamment ceux d’Afrique, où plusieurs émeutes ont éclaté. Lire la suite

Cameroun : Paul Biya et le changement au Cameroun

Lu sur cameroon-info.net, le 03 décembre 2009  un aricle d’Adrien Macaire LEMDJA.

Lien: http://cameroon-info.net/stories/0,25784,@,pourquoi-le-changement-au-cameroun-depend-il-du-camerounais.html

Cet article titré « Cameroun : Pourquoi le changement au Cameroun dépend t-il des Camerounais ? » appelle quelques remarques. Je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt. Si certaines des remarques sont très pertinentes, d’autres surprennent par leur légèreté, car elles ne sont nullement étayées par des faits et semblent être plutôt des affirmations gratuites. Lire la suite

About « Président Paul Biya’s Cabinet in Jail-G11 »

J’ai lu l’article « Président Paul Biya’s Cabinet in Jail-G11 » publié sur chiareport.com, le 25 aout 2009. Voici le lien de l’article:
http://www.chiareport.com/2009/08/president-paul-biyas-cabinet-in-jail-g11.html

Il est regrettable qu’à l’approche de l’élection présidentielle de 2011 au Cameroun, que ce monsieur ramene la lutte pour la conservation ou la conquête du pouvoir à un affrontement intertribal. Car le pouvoir au Cameroun n’est pas une affaire d’une ou de deux ethnies, mais plutôt l’affaire de tous les Camerounais. Et il existe des partis politiques au Cameroun, regroupant les Camerounais de toutes les origines, pour mener ce combat. Le Président Biya n’a donc pas à se battre contre des candidats fantômes réunis au sein d’un groupuscule sans existence légale, le G-11. Ses adversaires politiques sont connus. Lire la suite