Corruption au Cameroun: Paul Biya poursuit son combat

Ce n’est un secret pour personne que la corruption au Cameroun est un véritable fléau national. Au point que c’est devenu depuis plusieurs années l’un des plus grands combats du président Biya qui a fait de la lutte anti-corruption à travers l’opération Épervier, l’une de ses principales préoccupations. Malheureusement, en dépit de la volonté de Paul Biya d’éradiquer ce fléau, il semble sans fin. Ainsi, le dernier rapport de la Commission nationale anti-corruption (Conac) qui porte sur l’état de la lutte contre cette « plaie » au cours de l’exercice budgétaire 2013, souligne une certaine évolution de la corruption qui se traduit par la sophistication des techniques sous diverses formes, gangrénant ainsi l’activité socio-économique du pays, a déploré le révérend pasteur Dieudonné Massi Gams, le président de l’institut chargé depuis sa création en 2006, de suivre et évaluer l’application effective du plan gouvernemental de lutte contre la corruption. Mais heureusement, le combat continue du côté gouvernemental justement. Lire la suite

Cameroun: combattre la corruption à tous les niveaux

L’un des grands combats du président Biya, la lutte anti-corruption caractérisée par l’opération Épervier, inclut désormais la prévention dans ses méthodes. Cité parfois parmi les pays perçus comme lesplus corrompus, le Cameroun a ainsi adopté depuis plus d’une décennie, diverses mesures de lutte contre la corruption en espérant éradiquer ce fléau qui empoisonne la société camerounaise. Lire la suite

Corruption au Cameroun : après la sanction, la prévention

« La corruption reste et demeure une réalité vivace au Cameroun », indiquait il y a quelques mois un rapport de la Commission nationale anti-corruption (Conac), sur l’état de la corruption dans le pays. « Mais le Cameroun a fait des progrès remarquables en la matière », soulignait également le rapport. Et cela entre autres, grâce à la détermination et l’acharnement du président Biya à combattre ce phénomène de la corruption. Lire la suite

Le Cameroun soutenu par la Grande-Bretagne dans sa lutte contre la corruption

Le ministre délégué à la présidence de la République du Cameroun chargé du Contrôle supérieur de l’État, Henri Eyebe Ayissi, a reçu le 6 février dernier en audience le haut-commissaire britannique Brian Olley. Celui-ci lui a annoncé que son pays entend apporter au président Biya et à son gouvernement, tout son soutien en matière de lutte contre la corruption. Un soutien qui consistera en l’invitation dans les jours à venir de Mr Eyebe Ayissi et de certains de ses collaborateurs en Grande-Bretagne pour aller s’inspirer de l’expérience britannique en la matière. De même, des experts britanniques seront envoyés au Cameroun pour la formation des contrôleurs camerounais. Lire la suite