Droits de l’homme dans les régions anglophones du Cameroun : qui le SDF veut-il tromper ?

Dans son édition du 26 mai dernier, le quotidien Le Jour relevait avec pertinence qu’« incendier les édifices publics est le moyen dont se servent aujourd’hui des individus jusqu’ici non identifiés, pour contraindre les populations dans les Régions anglophones à obéir aux mots d’ordre diffus ». Lire la suite

Cameroun « Il n’y a pas de complot contre les homosexuels »

Le 15 juillet dernier, un journaliste infographe camerounais militant pour la cause homosexuelle, Éric Lembembe, a été retrouvé mort avec des traces de tortures à son domicile à Yaoundé. Ce crime a immédiatement suscité dans le pays et sur la scène internationale, de nombreuses réactions d’indignation et de consternation, surtout après que certains médias se soient emparés de l’affaire pour la transformer en procès du traitement juridique et judiciaire réservé aux homosexuels au Cameroun. De même, alors que l’enquête policière suit son cours, plusieurs associations de défense des droits des homosexuels parlent déjà d’une attaque homophobe tout en déplorant le « comportement passif » des autorités camerounaises, qui selon elles, n’assureraient pas assez la sécurité des homosexuels du pays. Lire la suite

Les Droits de l’Homme au Cameroun : Des progrès significatifs

L’institut Droits, justice et développement a publié ce 1er juillet un manifeste sur la question des Droits de l’Homme au Cameroun où il reproche au président Biya, en se basant sur une déclaration faite lors de sa visite officielle en France en janvier dernier, de « faire la politique de l’autruche, le déni de la réalité ». Paul Biya a déclaré au cours de ce séjour dans un échange avec la presse : « Nous n’avons pas de problème de droits de l’Homme. Les Camerounais sont parmi les Africains les plus libres ». Pour cet institut, il s’agit là d’un « flagrant déni de réalité avec des déclarations de circonstances ». Et il conclut : « Le Cameroun est malade sur le plan des droits humains et la seule façon d’en sortir, c’est de l’engager davantage sur le chemin des droits de l’Homme, d’avoir l’audace de relever le défi dans notre pays ».
Lire la suite

Les Droits de l’Homme au Cameroun : « portes ouvertes » à Amnesty International

Il y a quelques jours, ,un chercheur et un chargé de campagne d’Amnesty International pour la « zone Afrique centrale », étaient en visite au Cameroun. Une visite entamée à Yaoundé dont l’objet portait sur l’état des droits de l’Homme au pays de Paul Biya. Les deux représentants de l’ONG internationale ont rencontré, lors de ce séjour, les autorités camerounaises dont le vice-Premier ministre, le secrétaire général du ministère des Relations extérieures, l’actuel ministre de la Justice garde des sceaux, le ministre de la Communication et le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense. Preuve que le pouvoir camerounais n’a rien à cacher ni à se reprocher quant à la situation des Droits de l’homme, n’en déplaise à certains.
Lire la suite

Cameroun : la même justice pour tous

Depuis quelque temps, à intervalles réguliers, une certaine presse française se laisse entraîner dans une campagne douteuse sur les Droits de l’homme au Cameroun qui seraient bafoués. Le prétexte est toujours le même : « Deux Français croupissent depuis des années dans les geôles camerounaises, victimes de la justice arbitraire. ». Selon cette presse, ces Français, Michel Thierry Atangana et Lydienne Yen-Eyoum, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, seraient victimes d’une conspiration d’État.
Lire la suite