Paul Biya recevant François Hollande : « La culture démocratique est bien ancrée au Cameroun »

Lors de sa visite au Cameroun ce 3 juillet, le président français François Hollande a été reçu au Palais de l’Unité pour un diner offert en son honneur par Paul Biya. Dans son toast de bienvenue, le chef d’État camerounais s’est attardé, entre autres, sur « la culture démocratique qui s’enracine profondément au Cameroun ».

« Comment ne pas évoquer les progrès significatifs que nous avons accomplis dans la promotion de la démocratie, de l’État, de la liberté d’expression, de la protection des droits de l’homme. Nous avons également procédé à la mise en place progressive d’institutions crédibles. », a-t-il proclamé. Lire la suite

Cameroun : Washington impressionné par les « progrès significatifs » réalisés par Paul Biya

Le président Paul Biya a reçu lundi dernier à Genève en Suisse Eileen Chamberlain Denahoe, la Représentante des États-Unis au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, qui a affirmé avoir été « profondément impressionnée par les progrès significatifs accomplis au Cameroun » en matière de démocratie, réformes électorales, gouvernance et de lutte contre la corruption. Il faut en effet reconnaître que le Cameroun d’aujourd’hui est loin de ressembler à celui d’il y a quelques années, tant le pays a évolué ces deux dernières décennies.
Lire la suite

Refonte des listes électorales au Cameroun : Paul Biya tient ses promesses

Élections Cameroun (Elecam) engagée dans une opération de révision des listes électorales depuis le début de l’année, a décidé de procéder à une refonte des listes électorales le 7 février dernier. N’en déplaise à certains qui voient là une preuve de la mainmise française sur la vie politique camerounaise : « la France qui a instruit au vieux président camerounais de 79 ans, de corriger les défaillances électorales observées lors de la présidentielle ». Des gens qui, paradoxalement, reconnaissent pourtant que l’opposition camerounaise a joué un rôle dans cette décision. Une opposition qui avait au moment de la présidentielle d’octobre 2011 émis des critiques concernant certaines défaillances sur les listes électorales. Ce à quoi le président de la République, Paul Biya, s’était solennellement engagé à remédier dans son discours à la Nation le 31 décembre dernier. « Je saisis cette occasion pour réaffirmer que les dysfonctionnements qui ont été constatés et qui, de toute façon, n’étaient pas de nature à remettre en cause les résultats de la consultation, seront corrigés avant les prochaines échéances électorales », avait-il affirmé parlant des élections présidentielles qui l’ont donné vainqueur avec 77,9% de voix.
Lire la suite

Carte Nationale d’identité : le président Biya instaure la gratuité

Après plusieurs mois de polémique à propos du prix jugé trop élevé de la carte nationale d’identité camerounaise, le président Paul Biya vient de clore définitivement le débat en signant un décret qui établit la gratuité de la production de cette carte. Ce décret qui permet aux Camerounais en âge de voter de se faire identifier afin qu’ils puissent s’inscrire sur les listes électorales en vue des élections à venir, en particulier l’élection présidentielle, rend caduc celui déjà signé en janvier de cette année et qui ramenait les frais exigés pour l’établissement de cette carte de 6000 à 28000 FCFA.
Lire la suite

Polémique sur la modification de l’organisation d’ELECAM

L’Assemblée nationale camerounaise vient d’adopter un projet de loi qui apporte quelques modifications à la loi du 29 décembre 2006 sur la création et le fonctionnement d’Élections Cameroon (ELECAM), organe indépendant chargé de la conduite du processus électoral au Cameroun.

Lire la suite