Libération des otages français : le Cameroun reste un pays sécuritaire

Les sept otages français, trois adultes et quatre enfants, enlevés le 19 février dernier dans le nord du Cameroun, ont été libérés et remis aux autorités camerounaises par leurs ravisseurs. Accueillis par le secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun en présence de l’ambassadeur de France dans le pays, ils sont tous sains et saufs. Le chef de famille, Tanguy Moulin Fournier, a tenu à remercier via la presse, le président Biya et les autorités camerounaises pour tous les efforts fournis en vue de cette libération. L’ambassadeur de France s’est également joint à lui pour féliciter le chef de l’État camerounais pour cet heureux dénouement.
Continuer la lecture

Cameroun : la même justice pour tous

Depuis quelque temps, à intervalles réguliers, une certaine presse française se laisse entraîner dans une campagne douteuse sur les Droits de l’homme au Cameroun qui seraient bafoués. Le prétexte est toujours le même : « Deux Français croupissent depuis des années dans les geôles camerounaises, victimes de la justice arbitraire. ». Selon cette presse, ces Français, Michel Thierry Atangana et Lydienne Yen-Eyoum, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, seraient victimes d’une conspiration d’État.
Continuer la lecture