Franck Biya : le retour des affabulateurs!

Depuis toujours, le fils du chef de l’État camerounais, Franck Biya, a toujours fait l’objet d’affabulations, de spéculations de toutes sortes. Ce n’est pas la première fois. Il y a toujours des personnes dont les propos sont souvent relayés par la presse en ligne ou les réseaux sociaux, qui prétendent savoir ce qui se passe autour du président Biya jusqu’à ce que la réalité vienne prouver le contraire. Comme lorsqu’elles n’ont cessé d’affirmer à quelques jours des premières élections sénatoriales au Cameroun en avril dernier, que Paul Biya n’excluait pas de nommer son fils aîné au Sénat dans le but de le préparer à sa succession. Aujourd’hui, ces mêmes détracteurs affirment qu’après avoir été écarté des sphères du pouvoir par son père, « Franck Biya semble être à nouveau la solution ultime pour la préservation de l’hégémonie du système Biya ». Continuer la lecture

Franck Biya sénateur ? De l’affabulation pure et simple!

À quelques jours des premières élections sénatoriales au Cameroun prévues le 14 avril prochain, les rumeurs sur Franck Biya s’intensifient. Depuis quelques semaines, la presse en ligne ne parle que du fils du président Biya. Elle ne cesse d’affirmer que ce dernier n’exclurait pas de nommer son fils aîné au Sénat. Selon la Constitution camerounaise de 1996, le pays doit se doter d’un Sénat dont 30 de ses 100 membres sont directement nommés par le chef de l’État et les 70 autres par les élus municipaux.
Continuer la lecture