Paul Biya au Sommet de Malabo : Pas de sécurité alimentaire sans de sécurité transfrontalière

Une fois de plus, Malabo la capitale équato-guinéenne, était les 26 et 27 juin dernier, l’hôte de nombreux chefs d’État et de gouvernements africains réunis pour le 23e Sommet de l’Union Africaine (UA) dont le thème était « l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique ». Parmi les présidents présents, Paul Biya, qui a activement pris part à ce Sommet, a insisté au cours de plusieurs entretiens avec certains de ses homologues, sur l’importance de la sécurité transfrontalière dans la lutte contre la faim en Afrique. Pour lui, il va sans dire que ce combat passe avant tout par la préservation de la paix sur l’ensemble du continent. Le président camerounais considère en effet que la sécurité des pays nourriciers du continent tels que le Nigeria et le Cameroun, est un préalable pour la lutte contre la faim. Il est donc primordial, selon lui, de sécuriser ces derniers pour booster la sécurité alimentaire, notamment en Afrique centrale. Continuer la lecture