Élection présidentielle camerounaise: panique dans l’opposition

À deux mois de l’élection présidentielle au Cameroun, un vent de panique générale s’empare des opposants camerounais. En effet, plus on s’approche de la date fatidique, plus la tension est palpable, notamment du côté des opposants du régime camerounais vivant à l’étranger. Les spéculations vont bon train sur ces élections, en particulier parce que jusqu’à présent le chef de l’État Paul Biya n’a pas encore officiellement annoncé ses intentions, à savoir s’il serait candidat ou non à sa propre succession; au point que certains parlent de véritable énigme tandis que d’autres s’agacent de plus en plus de devoir guetter l’annonce de sa candidature.
Continuer la lecture

Élection présidentielle : « l’opposition » multiplie les candidatures

Après un lot de prétendants affichés et affirmés dans le vacarme le plus total, nous apprenons les prétentions d’un autre citoyen camerounais candidat à la magistrature suprême. Dans une lettre ouverte pleine de contradictions, Momo Jean de Dieu, avocat international auprès des Nations Unies, nous déroule l’urgence de sa stratégie pour chasser Biya. À la lecture de ce document qui n’honore nullement son métier d’avocat, on arrive aisément à en conclure le manque de sérieux évident de cette candidature et la légèreté avec laquelle il prend les responsabilités inhérentes à la fonction de président de la République. Continuer la lecture