900 otages de Boko Haram libérés au Cameroun : Grande victoire pour Paul Biya!

900 otages libérés, une centaine d’islamistes tués, c’est le bilan d’une vaste opération militaire de trois jours de l’armée camerounaise contre Boko Haram, dans l’Extrême-nord du pays à la frontière avec le Nigeria, nous apprend l’Agence française de presse (AFP). Les militaires ont tué lors d’une « opération spéciale de ratissage menée du 26 au 28 novembre contre les combattants », une centaine d’islamistes nigérians de Boko Haram et « libéré près de 900 otages, saisi une importante cargaison d’armes et de minutions, ainsi que des drapeaux blancs-noirs de l’État islamique », a affirmé dans un communiqué le ministre camerounais de la Défense Joseph Beti Assomo. Lire la suite

Nouvelle victoire de Paul Biya contre Boko Haram

Les ving sept otages chinois et camerounais enlevés dans la nuit du 16 au 17 mai dernierpar des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram au Cameroun, ont été libérés. Ces otages, parmi lesquels figurait l’épouse du vice-Premier ministre camerounais Amadou Ali, qui avait été enlevée le 27 juillet à Kolofata dans le nord du pays, ont été reçus par Paul Biya au Palais de l’Unité. Lors de cette cérémonie, le Président de la République a une fois de plus exprimé dans une déclaration courte, sa détermination à éradiquer ce mouvement terroriste dans le pays : « Le Gouvernement camerounais quant à lui vous donne l’assurance qu’il va continuer sans relâche à combattre Boko Haram jusqu’à son éradication totale. » Lire la suite

Libération des trois ex-otages au Cameroun : une victoire pour Paul Biya

La religieuse canadienne et les deux prêtres italiens, ex-otages enlevés le 4 avril dernier dans l’extrême nord du Cameroun près de la frontière avec le Nigeria et libérés ce weekend, ont été reçus à Yaoundépar le président Paul Biya dont l’implication personnelle a une fois de plus été saluée par les gouvernements italien et canadien et la communauté internationale. Les autorités camerounaises ont en effet toujours fait de la libération de ces trois religieux, une priorité. Paul Biya s’y était engagé personnellement comme pour les précédents otages enlevés dans le pays par Boko Haram. Lire la suite

Libération des otages français : le Cameroun reste un pays sécuritaire

Les sept otages français, trois adultes et quatre enfants, enlevés le 19 février dernier dans le nord du Cameroun, ont été libérés et remis aux autorités camerounaises par leurs ravisseurs. Accueillis par le secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun en présence de l’ambassadeur de France dans le pays, ils sont tous sains et saufs. Le chef de famille, Tanguy Moulin Fournier, a tenu à remercier via la presse, le président Biya et les autorités camerounaises pour tous les efforts fournis en vue de cette libération. L’ambassadeur de France s’est également joint à lui pour féliciter le chef de l’État camerounais pour cet heureux dénouement.
Lire la suite