Franck Biya sénateur ? De l’affabulation pure et simple!

À quelques jours des premières élections sénatoriales au Cameroun prévues le 14 avril prochain, les rumeurs sur Franck Biya s’intensifient. Depuis quelques semaines, la presse en ligne ne parle que du fils du président Biya. Elle ne cesse d’affirmer que ce dernier n’exclurait pas de nommer son fils aîné au Sénat. Selon la Constitution camerounaise de 1996, le pays doit se doter d’un Sénat dont 30 de ses 100 membres sont directement nommés par le chef de l’État et les 70 autres par les élus municipaux.
Lire la suite

La Profession de foi de Paul Biya

Paul Biya a annoncé, au début de ce mois, sa candidature à sa propre succession à la présidence du Cameroun, mettant ainsi fin à des semaines voire des mois de supputations dans le pays. Le président sortant a officiellement lancé sa campagne après que sa candidature aété entérinée lors du congrès du RDPC, sa famille politique, les 15 et 16 septembre. Avant son rendez-vous aux urnes avec les Camerounais le 9 octobre 2011, le chef de l’État camerounais a décidé de s’adresser directement à ses compatriotes dans une « profession de foi » résumée en cinq points majeurs où il précise ses objectifs pour son futur mandat.
Lire la suite