Paul Biya sanctionne un magistrat corrompu

Le 6 juillet dernier, le chef de L’État camerounais, Paul Biya, a signé un décret infligeant une sanction à un magistrat du parquet. Cet acte présidentiel est tout sauf anodin ; il sonne comme une alerte à l’endroit de ceux qui croient  se situer au-dessus de la loi. Lire la suite