Nomination à la Présidence du Sénat : la culture démocratique bien enracinée au Cameroun

Suite à l’annonce de la nomination de Marcel Niat Njifendji à la présidence du Sénat camerounais, quelques membres de la diaspora se sont déchaînés sur internet comme ils ont pris l’habitude de le faire, pour dénoncer ce qu’ils appellent « les nominations et autres promotions d’inspiration tribale ». Rien de nouveau donc tant c’est devenue une habitude chez certains individus au sein de différentes communautés camerounaises installées à l’étranger.
Lire la suite

Le Sénat au Cameroun : une percée remarquable pour les femmes

Suite aux dernières élections sénatoriales, 20 femmes font leur entrée au sénat camerounais. Elles occuperont des sièges de titulaires. Trois d’entre elles viennent d’être nommées par un décret du chef de l’État Paul Biya, pour compléter la Chambre dont soixante-dix postes ont été pourvus à l’issue du scrutin du 14 avril dernier. Avant les élections, elles réclamaient au moins 30% des sièges. En effet, More Women in Politics, un réseau féministe favorable à l’implication de la gent féminine dans la vie publique et politique au Cameroun, avait lancé en s’appuyant sur la loi, un plaidoyer en faveur de la juste représentation des femmes au Sénat.
Lire la suite

Franck Biya sénateur ? De l’affabulation pure et simple!

À quelques jours des premières élections sénatoriales au Cameroun prévues le 14 avril prochain, les rumeurs sur Franck Biya s’intensifient. Depuis quelques semaines, la presse en ligne ne parle que du fils du président Biya. Elle ne cesse d’affirmer que ce dernier n’exclurait pas de nommer son fils aîné au Sénat. Selon la Constitution camerounaise de 1996, le pays doit se doter d’un Sénat dont 30 de ses 100 membres sont directement nommés par le chef de l’État et les 70 autres par les élus municipaux.
Lire la suite