Fête nationale. Le village de l’unité et de l’intégration nationale ouvre ses portes

Il va réunir toutes les composantes du Cameroun dans le but de célébrer et mettre en vitrine le vivre ensemble.  

« L’œuvre de Construction nationale est une œuvre qui est et doit être l’affaire de tous, une œuvre de solidarité nationale ». Tels sont les propos de Paul Biya, à travers un tweet sur sa page. Lesquels interviennent au moment où le « Village de l’unité et de l’intégration nationale » ouvre ses portes au Musée National à Yaoundé, dès ce 14 mai.  Il en sera de même sur l’ensemble du territoire national.  C’est dans la mouvance des activités civiles marquant la célébration de la 46eme Fête nationale le 20 mai prochain mais avant et surtout, pour célébrer le vivre ensemble et le mettre en vitrine.  Voilà pourquoi toutes les composantes du Cameroun y sont représentées, à en croire les responsables du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique. « L’unité nationale, maintenant plus que jamais, signifie que les Camerounais partout et toujours, vivent ensemble… », rassure le chef de l’Etat. Ce qui se vérifie en effet par les activités qui auront lieu durant cette semaine consacrée l’unité et à l’intégration nationale.  A l’affiche, les olympiades du vivre ensemble, les tables-rondes ayant des thèmes comme « Le vivre ensemble : Une affaire de tous », une marche du vivre ensemble, des échanges sociaux éducatifs sur le thème du vivre ensemble camerounais. Aussi, une formation et démonstration des savoirs faire patrimoniaux aura lieu, des conférences-débats sur le vivre ensemble avec pour thème : « Multiculturalisme, Unité et Vivre Ensemble, une identité camerounaise à consolider », et un concert du vivre ensemble, sont entre autres activités. Par ailleurs, il est organisé un tournoi sportif du vivre ensemble. Le clou des manifestations c’est le défilé du 20 mai.

Rendu à sa deuxième édition, le Village de l’Unité et de l’Intégration Nationale est désormais une institution que l’on retrouve chaque année. Il est divisé en quatre secteurs représentant les quatre aires culturelles du Cameroun à savoir : l’aire « Grassfield » ; l’aire « Fang Beti » ; l’aire « Sawa » et enfin, l’aire « Soudano-sahélien ». Ce Village présente un maximum d’activités de sensibilisation, de promotion et de brassage culturel. La préoccupation majeure actuelle reste et demeure la « préservation du vivre ensemble harmonieux », gage de la construction d’une nation exemplaire, unie, forte et prospère.

Ces activités civiles mettent ainsi un accent particulier sur les valeurs que véhiculent l’unité et le « vivre- ensemble harmonieux » légendaire. Il s’agit spécifiquement de la paix, de la tolérance, de la solidarité, du patriotisme, du loyalisme, du travail et de l’intérêt général. A ce propos, l’innovation majeure dans la commémoration de la 46ème édition de la Fête Nationale est la consolidation du Vivre ensemble harmonieux Camerounais à travers des « Journées Du Vivre Ensemble Camerounais », sous le thème : « Le Vivre ensemble Camerounais. Parlons-en ». Comme quoi, « L’unité du Cameroun est un héritage précieux avec lequel nul n’a le droit de prendre des libertés », précise Paul Biya.

Julienne Ngobo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *