Présidentielle 2018. Daniel Ruben Um Nyobè soutient Paul Biya

Pour le fils du nationaliste Ruben Um Nyobè, l’actuel président de la République est le seul capable de préserver la paix, l’unité et l’indépendance du Cameroun.

Pierre Ngom

«Paul Biya est un homme disponible qui a l’expérience, la sagesse nécessaire et une stature incontestée d’homme d’État. Un homme qui a la capacité d’écouter les Camerounais et de les asseoir autour d’une table afin de trouver les solutions du moment et de demain pour le Cameroun ». Ainsi s’est exprimé le 24 mai dernier à Boumnyébel Daniel Ruben Um Nyobè. Pour le fils du nationaliste Ruben Um Nyobè, le président de la République est « le choix de notre mémoire, le choix d’un Cameroun indivisible, uni dans sa diversité et véritablement tourné vers la quête de sa prospérité». Pour le député Robert Bapooh Lipot, «le président Paul Biya est le choix de notre mouvement, le choix d’un Cameroun indivisible uni dans sa diversité et véritablement tournée vers la quête de la vérité ».  «Nous nous sommes mobilisés pour soutenir sa déclaration qui est l’orientation politique de l’Union des populations du Cameroun dans le cadre de l’alliance UPC-RDPC », a jouté le fils du «Mpodol».

Un nième soutient donc à la candidature du président Paul Biya que nombre de Camerounais de tous les origines et de toutes les couches sociales appellent de tout leur vœux.  À titre d’exemple, les autorités traditionnelles, respectivement des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Ouest et du Littoral ont officiellement dit qu’elles voteront  pour Paul Biya à qui elles demandent de se déclarer candidat à cette élection. Et pour tous, il est question de permettre au président de la République «de continuer d’apporter au Cameroun sa riche et robuste expérience, son humanisme, sa grande autorité et sa florissante vision de l’avenir, atouts inestimables et précieux en ces années décisives».

Selon le baromètre Elmed, du nom des trois chercheurs qui l’ont conçu (Célestin Elockson, du Pr Joël Müller et du Pr Emmanuel Djuatio), Paul Biya reste l’homme de la situation pour la majorité des Camerounais. Ils sont plus de 57 % à le préférer comme président de la République. Pour justifier leur choix, 24,6% des personnes sondées évoquent des raisons personnelles non exprimées. Les Camerounais motivent aussi leur préférence par le potentiel du candidat à garantir la paix (15,9%), ses capacités à diriger (15,3%), son potentiel à impulser le changement (13,2%), sa sagesse et son intelligence (7,6%). Le président Paul Biya apparaît donc comme le candidat le plus à même de gérer le pays. Il est perçu comme un homme de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *