CAN 2019. Les entreprises remobilisées à l’Ouest

À l’issue de sa visite, Philémon Yang a fait des recommandations aux différents intervenants allant dans le sens du respect des délais et des recommandations faites par la mission CAF.

Marlyse ABENG

Philémon Yang n’est pas allé du dos de la cuillère le 09 juillet dernier à l’Ouest au moment d’achever sa mission dans cette région. En s’adressant aux entreprises en charge des travaux de constructions des chantiers de la CAN, il leur a clairement signifié la nécessité d’accélérer les travaux. « Faites tout pour qu’on soit prêt », leur a-t-il dit sans ambages. Ce d’autant plus que « Nous attendons une mission de la CAF qui sera ici d’ici quelques jours, quelques semaines. Il est souhaitable que tout soit en place pour l’accueil de la mission CAF. S’il y a une société qui est incapable de terminer ses travaux et que le Cameroun finisse par être puni, une telle société cesserait d’être notre amie et partenaire », a déclaré le Premier ministre Chef du gouvernement, en mission d’inspection des chantiers de cette grand-messe du football africain qui se projette au Cameroun en 2019. Et celui-ci de poursuivre : « Il est très important que le Cameroun ne soit pas puni par la négligence de qui que ce soit. Ce message va à tout le monde, aux administrations, aux sociétés privées, publiques, aux concessionnaires et à toutes les personnes qui sont impliquées dans tout ce que nous faisons ». Et de poursuivre : « Je sais que la plupart des Camerounais sont de grands passionnés, ils adorent le football. L’Etat du Cameroun est très conscient du fait que le football joue un rôle important dans notre vie publique. Nous vous faisons confiance, nous pensons que vous serez capables de relever le défi et que notre pays va briller comme d’habitude et enfin, n’oubliez pas que notre président, le chef de l’Etat, le président Paul Biya a donné publiquement des assurances que nous serons prêts ».

Recommandations

Aussi, il a tenu à formuler des recommandations aux différents intervenants. Le détail de ces recommandations. Aux entreprises chargées des infrastructures sportives Philémon Yang a prescrit d’accélérer les travaux de nuit sur les chantiers de la ville de Bafoussam, afin de rattraper le retard. Ces entreprises doivent mettre entre autres, tout en œuvre pour le respect du planning transmis à la CAF et livrer les infrastructures dans les délais ; les concessionnaires Camwater, Eneo et Camtel doivent, eux, accélérer les travaux d’alimentation en eau, électricité et de raccordement à la fibre optique dans les différents sites.

Les responsables des infrastructures hôtelières doivent mettre en exécution toutes les recommandations formulées par la CAF lors des précédentes visites d’inspection, en vue de s’arrimer aux exigences du cahier de charges. Ils doivent aussi veiller à la mise à niveau permettant de passer à quatre étoiles. Les responsables de l’aéroport, eux, doivent renforcer les mesures de sécurité, baliser la piste d’atterrissage, améliorer l’éclairage de la structure, assurer et renforcer le service d’entretien de la structure. Les administrations, quant à elles, doivent accélérer la procédure de paiement des décomptes, accélérer les procédures de dédouanement des équipements destinés aux infrastructures de la CAN Total Cameroun 2019, accélérer la signature de tous les contrats restants avant l’arrivée de la prochaine mission d’inspection de la CAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *