Présidentielle 2018. Mobilisation financière tous azimuts dès la base au RDPC

Pour manifester leur engagement vis-à-vis de leur champion, les organes de base du parti du flambeau mènent une opération de levée de fonds auprès des militants.

Olivier BOKALE

Samedi 28 juillet 2018, Maison du parti de Bertoua. La salle est archipleine. Les militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), en provenance de tous les coins de la région de l’Est, sont venus marquer leur soutien à Paul Biya, candidat naturel du parti au pouvoir, pour l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. Pour manifester leur engagement à leur champion, les forces vives, élites et autres militants présents procèderont à  une levée de fonds séance tenante. L’opération va connaître un pic de 38 millions de FCFA collectés sur le champ et destinés à soutenir la campagne du président Paul Biya. En ajoutant cette somme aux 17,2 millions de FCFA engrangés pour la même cause quelques jours plutôt, la contribution de la région du soleil levant se chiffre à 55 millions de FCFA. Cette mobilisation financière des militants du parti de la flamme n’est pas une particularité de la région de l’Est.

En effet la quasi-totalité des démembrements du RDPC sont en branle pour accompagner le candidat du RDPC pendant la campagne de la prochaine consultation présidentielle. Dans la région du Littoral par exemple, les militants de base du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) se mettent en rangs serrés derrière leur champion Paul Biya. En effet, le 22 juillet dernier, un meeting de collecte initié par le ministre de la Justice, Laurent Esso, a permis de mobiliser 125 millions de FCFA, destinés au financement de la campagne du parti au pouvoir. Notamment environ 94 millions en espèces, 6,4 millions en chèques et 26 millions de FCFA en promesses. « Notre devoir est de nous mettre en ordre de bataille afin de garantir au président Paul Biya une victoire éclatante le 7 octobre prochain », indiquait alors Laurent Esso.

Avant le Littoral, c’est le département de la Lékié qui a lancé les hostilités avec le « fonds spécial/Lékié de mobilisation pour la campagne électorale et la victoire éclatante du Président Paul Biya, candidat naturel de la Lékié au service des intérêts supérieurs de la nation ». Dans le cadre des festivités de l’an 35 du Président Paul Biya à la Magistrature suprême, les militants RDPC de la Lekié, s’étaient engagés à réunir la somme de 50 millions de FCFA, pour le financement de la campagne électorale pour la présidentielle de 2018. Lors du pointage fait en mai dernier, ce département, bastion du parti au pouvoir, était déjà à 55 millions de FCFA collectés. Un exemple suivi par le département de la Mefou et Akono, région du Centre dont la mobilisation financière dédiée à la campagne se chiffre à 40 millions de FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *