Présidentielle 2018. Paul Biya, le meilleur choix

Les arguments qui font du président sortant le meilleur candidat sont contenus dans un ouvrage publié aux éditions Roba Coms.

Pierre NGOM

« 2018 renouveler la confiance à Paul Biya. Des arguments qui font de lui le meilleur candidat à l’élection présidentielle ». C’est le titre d’un essai politique paru en ce mois de juillet aux éditions Roba Coms. Ecrit par le journaliste Faustin Balla, le livre invite sans ambages les Camerounais du nord au sud et de l’est à l’ouest, sur la base des arguments à la véracité inattaquable, à renouveler leur confiance au Président de la République à l’occasion des élections présidentielles d’octobre 2018. L’ouvrage lance, selon son auteur, précisément cet appel : « Ne faire courir aucun risque à notre pays et à notre peuple en se laissant endormir par des aventuriers de toutes sortes mais renouveler sans hésitation aucune la confiance au président Paul Biya lors des élections présidentielles d’octobre 2018, pour qu’il continue de bâtir sereinement une nation prospère, dans l’unité et dans la paix ».

La première raison de cet appel, c’est que Paul Biya est un bâtisseur incontestable. Et ses près de 36 ans déjà passés à la tête de l’Etat sont là pour le prouver. Pour en convaincre les derniers sceptiques, Faustin Balla liste dans son ouvrage, sans aucune prétention d’exhaustivité tellement l’œuvre est immense, les réalisations de l’éminent homme d’Etat. Dans le champ politique et institutionnel, on peut retenir l’effectivité de la démocratie au Cameroun et la mise en place de la quasi-totalité des institutions prévues par la constitution du pays. Sur le plan économique, le journaliste met en lumière la réalisation des grands projets structurants qui permettent à ce jour, à bon nombre d’analystes économiques d’avoir des projections plus qu’optimistes sur l’avenir du pays. En tant que jeune, l’auteur braque également les projecteurs sur l’action du Président de la République en faveur de cette couche de la population. Il rappelle par exemple que l’Etat consacre 15% de ses ressources financières à de nombreux projets d’insertion des jeunes. En ce moment, un plan spécial-jeunes, d’un montant de 102 milliards de francs CFA est mis en œuvre. Il va permettre à terme de toucher 1,5 millions des jeunes porteurs de projet.

La seconde raison qui fait de Paul Biya le meilleur choix, c’est que le Président de la République a encore beaucoup de choses à donner au pays. « Les nombreux défis sécuritaires, sociaux et économiques qui interpellent notre pays en ce moment, recommandent et imposent d’avoir à la tête de l’Etat, un homme sûr, un leader éclairé, rompu à la tâche et non à des mains inexpertes », explique l’essayiste. Il conclura donc avec de nombreux autres Camerounais, que de tous les candidats qui ambitionnent aujourd’hui de diriger le pays, Paul Biya est celui qui présente le plus d’aptitudes à poursuivre les chantiers de la modernisation et de l’émergence d’une part, et à relever les défis d’unité et de sécurité d’autre part.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *