Paix et stabilité au Cameroun. Quand le confort vient de la… Communauté internationale

Alors que beaucoup ont longtemps brandi le sceptre d’une communauté internationale à l’interventionnisme hautement nocif, éminemment intéressé, motivé par des visées capitalistes vicieuses, le Cameroun connaît paradoxalement ces derniers temps, un embonpoint de son capital sympathie, auprès de plusieurs partenaires multilatéraux de choix.

Charles ABEGA

Economiquement, le bilan est plus qu’élogieux sur les douze derniers mois. Avec la Banque Mondiale, Le Fonds Monétaire International, la Banque Africaine de Développement, des institutions monétaires et financières de notoriété se mouvant à travers le monde entier, le pays de Paul Biya a paraphé des accords de financement considérables pour des projets structurants, et obtenus des milliers et des milliers de Fcfa de facilités, pour accompagner les innombrables grands chantiers qui hérissent aujourd’hui le territoire national dans le cadre de la dynamique des Grandes réalisations impulsée la Chef de l’Etat, ou encore pour encadrer les multiples programmes de renforcement des capacités dans des domaines aussi révolutionnaires que les énergies renouvelables ou l’économie numérique. Dans le même domaine charnière qui est celui de l’économie, le gouvernement camerounais ne séduit pas que les grandes institutions déjà évoquées.

Le nombre de pays ayant procédé à des échanges de signatures avec le Cameroun est tout simplement remarquable. On pourrait citer ici sans aucune prétention d’exhaustivité, les Etats-Unis d’Amérique, la Chine, la Russie, la Suisse, la France, le Maroc, Israël, le Canada, l’Australie, etc. ont tous en l’espace d’une année, décidé de s’investir concrètement à un secteur d’activités fort, dans le processus de développement du Cameroun actuel. Un véritable marqueur et un indicateur plus qu’encourageant sur le chemin de l’émergence. Même des domaines tels que la sécurité avec la formation et l’armement, l’environnement, l’éducation, les Nouvelles Technologies de la Communication et de l’Information, l’énergie ou encore l’extraction minière, tous ont connu un apport impressionnant des partenaires multilatéraux de choix, venant des quatre coins de la planète.

Et paradoxalement, ignorant ces marqueurs et indicateurs, une pléiade d’activistes complètement désaxés sur le plan mental et au nanisme intellectuel certain, continuent de prétendre vouloir faire descendre sur ce Cameroun, des colonnes de feu dont ces mêmes Etats sus-évoqués seraient des sources et des vecteurs. Pourrait-on alors croire qu’ils reviendraient mettre à sac toutes ces réalisations érigées au bout de démarches pas toujours si aisées, notamment pour l’obtention des accords de partenariat ? Difficile de répondre par l’affirmative puisque ces accords matérialisés reposent et on le sait tous, sur un matelas d’intérêts communs considérablement épais.

Il est donc peut-être temps pour certains de prétendre continuer à faire croire à certains naïfs, que le Cameroun n’a aucun crédit à l’international. Les faits sont bien apparents, avec des étapes significatives franchies chaque jour et des actes forts accomplis en tant qu’Etat souverain, avec l’accompagnement des plus grandes Nations du Monde civilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *