Présidentielle 2018. Unanimité autour de la candidature de Paul Biya

Le Chef de l’État qui brigue un autre septennat à la magistrature suprême bénéficie des soutiens multiples acquis à sa réélection et des arguments pour lui accorder un nouveau mandat font floraison.

Marlyse ABENG

« Dans les conditions actuelles, Paul Biya, c’est le meilleur ». Banda Kani, membre du groupe des 20 partis politiques qui ont décidé d’apporter leur soutien au Président de la République sortant, de qui sont ces propos, y croit fermement. Et n’essayez surtout pas de l’en dissuader. Aussitôt, il va poursuivre son argumentaire pour vous montrer la pertinence, le bien-fondé de son argumentaire. « Dans les conditions actuelles c’est le meilleur. Je le dis et je l’assume » La preuve : « Paul Biya s’est opposé à la dévaluation du franc CFA en 1994 tandis que Diouf et Bongo sont allés voir les Français pour leur dire : « voilà ce que le président Biya veut faire ». On a causé des problèmes terribles au président Biya », va étayer celui qui est par ailleurs président du Nouveau Mouvement Populaire. Et à ceux qui la traitent d’opportuniste, il tient à apporter une précision. « Ce ne sont pas les trahisons, les comportements légers des hommes politiques qui m’amènent à soutenir le président Biya. Je l’ai fait en 2011. Il faut toujours le rappeler aux gens. C’est depuis 2011 que je suis dans une dynamique constante de soutien aux institutions et au président Biya », a-t-il déclaré.

James Mouangue Kobila lui, va plus loin. « Le président Paul Biya apparait objectivement aujourd’hui comme le candidat de l’âme du peuple camerounais, au vu des appels à sa candidature venus des profondeurs du pays et portés par les chefs traditionnels qui sont les gardiens vigilants de nos traditions ancestrales. Ensuite, au vu des appels de divers autres acteurs sociopolitiques, il apparait comme le candidat le plus consensuel de l’essentiel des segments sociopolitiques du Cameroun », explique le Vice-recteur à l’Université de Douala. Et ce n’est pas tout. « J’ajouterai que, parmi les candidats annoncés, il est incontestablement celui qui a les épaules les plus larges pour occuper la magistrature suprême, de par son expérience inégalée et sa haute science du pouvoir reconnue de tous, autant que par sa connaissance encyclopédique du Cameroun et des Camerounais. L’ouverture sur le Cameroun. On peut aussi dire qu’il est le meilleur candidat, parce que c’est le seul qui ne se présente pas avec un esprit revanchard et qui n’est pas prisonnier d’aucun lobby, de quelque nature que ce soit, visible ou invisible. Contrairement à certains candidats, nous savons par ailleurs que sa réputation d’intégrité est parfaite, dans la mesure où il ne traîne aucune casserole », poursuit l’universitaire.

Comme Banda Kani et James Mouangue Kobila, la grande majorité des camerounais a décidé de soutenir le Chef de l’État. Le dernier soutien en date suivie même d’une collecte de fonds vient de la région de l’Est, qui a mobilisé environ 55 millions de francs CFA pour la campagne de Paul Biya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *