crise anglophone : les sécessionnistes avaient un agenda caché dès le début

Avec la tournure prise ces derniers temps par la crise la crise anglophone, certains observateurs pensent que la situation a évolué des revendications corporatistes vers un problème identitaire du fait du manque de réactivité du Gouvernement. Notre avis est qu’ils font preuve de naïveté.

Continuer la lecture