2017 : Quelle année !

2017 aura été sur tous les plans une année exceptionnelle pour le président Paul Biya. Le chef de l’État camerounais a été sur tous les fronts, à l’interne comme à l’externe. D’abord à l’interne, le cas plus éloquent est la crise que connaissent les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Continuer la lecture

Recrutement de 1000 jeunes diplômés bilingues : Encore une promesse tenue du Président Paul Biya

Le ministre de la Fonction publique vient de publier la liste de 1000 jeunes diplômés bilingues de l’enseignement supérieur admis dans la fonction publique camerounaise. Avec ce recrutement, c’est une autre promesse du président Paul Biya qui est ainsi tenue. Continuer la lecture

Don de 500 000 ordinateurs : Paul Biya montre la bonne direction

80 000 ordinateurs sur les 500 000 promis par le chef de l’État Paul Biya aux étudiants de nos universités sont arrivés au Cameroun depuis quelques jours. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, est allé, lui-même, à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, pour les réceptionner.

Continuer la lecture

Les terroristes sont sourds aux appels au dialogue

Les sécessionnistes et autres activistes qui, depuis un an maintenant plongent le Nord-ouest et du Sud-ouest ne cessent nous surprendre. Suivez un peu ce qui se dit chez ces gens-là depuis que la Très Honorable Patricia Scotland, Secrétaire générale du Commonwealth, est arrivée au Cameroun pour une visite officielle. Et surtout après le discours qu’elle a prononcé en réponse au toast de son hôte, le président Paul Biya, lors du déjeuner d’État qui a été offert en son honneur par le couple présidentiel camerounais le 19 décembre dernier. Continuer la lecture

Patrice Nganang, vraiment décevant

Depuis l’arrestation de Patrice Nganang, j’observe avec beaucoup de curiosité les réactions de ceux qui disent être ses soutiens, et je suis très surpris par certains raisonnements. Je crois qu’avant d’apposer sa signature sur un document qui réclame sa libération, chacun de nous doit se poser un certain nombre de questions. Continuer la lecture

Crise anglophone : le nécessaire lien armée-nation

Après la déclaration du président Paul Biya jeudi dernier au sujet de l’escalade de violence dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, les sécessionnistes et leurs affidés ont beau jeu d’affirmer que le gouvernement avait déclaré la guerre aux populations. Ceci a provoqué une certaine panique dans certains milieux, notamment dans le département de la Manyu où quatre militaires et deux policiers venaient d’être lâchement assassinés par des individus se réclamant d’un mouvement sécessionniste. Continuer la lecture

Les députés  SDF, comme de mauvais garçons…

En parcourant la presse ce matin, je suis tombé sur un titre qui m’a laissé pantois : un député du SDF, comme pour s’en vanter, proclame que l’ « opération blocus du parlement, zéro plénière » n’est pas terminée. Il s’en vante, mais il devrait en avoir honte. Parce que le spectacle que ces gens donnent à voir ne les honore pas, tout comme il n’honore pas notre pays. Continuer la lecture

Il est clair que ces gens sont des terroristes

En assassinant la semaine dernière quatre soldats et deux policiers, les sécessionnistes réunis au sein du SCARCFUF ont bien montré qu’ils ne sont rien d’autres que des terroristes. Et ce d’autant plus que ces assassinats ne sont point les premiers. Quelques semaines plutôt en effet, ils s’étaient déjà rendus coupables de crimes horribles : quatre gendarmes ont en effet péri victimes de leurs actes barbares. Continuer la lecture

Crise anglophone: Les extrémistes ont envahi les réseaux sociaux

En parcourant certains réseaux sociaux ces dernières semaines, je me suis aperçu que nombre de nos compatriotes ont adopté ces plateformes pour communiquer abondamment sur la crise que traversent les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun. Ce qui, a priori, n’est pas une mauvaise chose en soi. Continuer la lecture

Face au terrorisme, la détermination de l’État

Le chef de l’État a décidé qu’un hommage soit rendu aux quatre gendarmes récemment froidement assassinés dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest par les terroristes partisans de la partition du Cameroun. Une cérémonie est organisée à cet effet ce vendredi à Bamenda. Objectif : montrer aux forces de sécurité et de défense qu’elles bénéficient du soutien de l’État. Continuer la lecture

Session parlementaire du mois de novembre : où est passé le SDF?

Ce mardi 14 novembre 2017 était jour d’ouverture de la troisième dernière session parlementaire pour l’année en cours. Entre autres faits qui n’ont pas échappé à l’observateur, l’absence des députés et des sénateurs du SDF tant au palais de l’Assemblée nationale qu’au palais des congrès. Continuer la lecture

Des récits surréalistes sur la crise anglophone

Un journal nigérian, The Daily Beast a publié un article avec comme titre “Slaughtered Because They Spoke English” (Égorgés parce qu’ils parlaient anglais) qui dépeint de manière absolument surréaliste la situation qui prévaut au Cameroun, en particulier dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Continuer la lecture

Les mandats d’arrêt contre des sécessionnistes sont les bienvenus

L’information barre la Une du quotidien le Jour de ce 8 nombre : des mandats d’arrêt internationaux ont été lancés par les autorités camerounaises contre une quinzaine de leaders sécessionnistes, ces individus qui, depuis un an sont impliqués dans les événements en cours dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Continuer la lecture

35 ans de Renouveau : un appel à la consolidation de l‘esprit camerounais

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti du président Paul Biya, a choisi de placer la célébration du 35e anniversaire de l’accession de son champion à la magistrature suprême du Cameroun sous le thème « Contribuons ensemble au renforcement de ‘’l’esprit camerounais’’ pour la consolidation de l’unité et l’intégrité nationales et de la paix ». Un thème qui titille la fierté d’être camerounais. Continuer la lecture