Cameroun, la justesse des choix économiques de Paul Biya

Ces derniers jours ont été marqués au Cameroun par la visite à Yaoundé du président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Une visite très importante pour le Cameroun, en ce qu’elle vient clairement en appui à la politique économique du président Paul Biya.

Continuer la lecture

Le destin économique des Camerounais est entre leurs mains

On l’a appris en début de cette semaine : le Cameroun et le Fonds monétaire international (FMI) se sont mis d’accord sur un nouveau programme économique pour aider Yaoundé à surmonter les difficultés économiques auxquelles il fait face depuis quelque temps et qui ne sont pas toujours, ainsi que l’a relevé le communiqué du FMI, de son fait. Continuer la lecture

Paul Biya invite les Camerounais de la diaspora à investir au Cameroun

C’est ainsi qu’il faut comprendre le Forum de la diaspora (Fodias 2017) ouvert ce mercredi 28 juin à Yaoundé par le Premier ministre camerounais, Philemon Yang, sous le thème « Le Cameroun et sa diaspora : agir ensemble pour le développement de la Nation ». Continuer la lecture

Cameroun : Quand le patronat met la main à la pâte

La poussière à peine retombée sur la Conférence économique de Yaoundé que les autres secteurs prennent le relais. Jusqu’au 4 mai prochain, le Groupement Interpatronal du Cameroun (GICAM) tient son université annuelle. Un rendez-vous pour offrir des avenues aux entreprises afin de décoller et atteindre une vitesse de croisière en rapport avec les ambitions émergentes du pays. Continuer la lecture

Conférence économique de Yaoundé: rayonnement économique accru pour le Cameroun

En 48 h, un véritable happening  d’affaires tenu à Yaoundé a permis de démultiplier l’offre d’investissements dans le pays. À l’invitation du président de la République, Paul Biya, de grosses pointures internationales ont associé leur expertise à celles d’opérateurs locaux pour de nouvelles avenues. En tout, ils étaient plus de 800 participants: ministres, représentants des institutions de développement africaines et internationales, ainsi que chefs d’entreprises, industriels, entrepreneurs, décideurs et financiers venus d’un peu partout sur la planète. Continuer la lecture

Bilan de Paul Biya à la tête du Cameroun

Ce 6 novembre 2015, le président Biya fête 33 ans à la tête du Cameroun. Quoi qu’en disent ses détracteurs, ces années sont synonymes de renouveau, aussi bien au niveau économique, de la bonne gouvernance que de la liberté d’opinion. Preuve que la culture démocratique est bel et bien enracinée au Cameroun et cela, entre autres, grâce à la politique volontariste du président Biya. Le Cameroun d’aujourd’hui est très loin de celui d’il y a quelques années, tant le pays a évolué. Ne serait-ce qu’avec la réapparition du multipartisme intégral en 1990, qui s’est traduit par la naissance de plus de 200 formations politiques et la fin du système du parti dit unifié censé regrouper toutes les sensibilités politiques dans le but de renforcer l’unité nationale. Continuer la lecture

La présence de Paul Biya au forum USA-Cameroun : les premières retombées économiques

Le ministère camerounais de l’Économie, du Plan et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) vient de dévoiler les premières retombées du Forum économique USA-Cameroun tenu en marge du premier Sommet USA-Afrique les 5 et 6 août derniers à Washington, la capitale américaine. Continuer la lecture

Diaspora camerounaise : un corps social d’élite courtisé par l’État

Le Groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM) a très récemment invité la diaspora entrepreneuriale à intégrer son association en qualité de membres-associés, conformément à ses statuts révisés et dont l’entrée en vigueur est prévue en début d’année prochaine. Dans une note à leur intention publiée ce 30 avril, le principal organe patronal du pays se dit convaincu de l’apport décisif de cette diaspora, dans un contexte de mobilisation des acteurs aussi bien locaux qu’internationaux en vue d’accélérer la croissance économique. Continuer la lecture

Lutte anti-corruption au Cameroun : une politique ferme mais juste

À l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la réunification camerounaise dernièrement, le président Biya a accordé la grâce présidentielle à un certain nombre de détenus qui avaient écopé de peines de 15 à 20 ans de prison, dans le cadre de l’Opération Épervier notamment. Ces décrets de commutations et de remises de peine signés par Paul Biya ont ainsi conduit aux libérations spectaculaires de Titus Edzoa et Thierry Michel Atangana condamnés pour détournement de fonds publics, lundi soir. Le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma Bakary venu annoncer cette nouvelle à la presse ce mardi, a évoqué la magnanimité du président Biya pour justifier cette décision. « Le président, en toute souveraineté, au nom de son peuple, mû par l’humanisme et la générosité, a posé cet acte », a-t-il affirmé. Continuer la lecture

L’emploi des jeunes au Cameroun : Paul Biya met la barre encore plus haut en 2014

Lors de la 48e édition de la fête de la jeunesse camerounaise le 10 février dernier, le président Biya a commencé son discours en adressant aux jeunes, un message d’encouragement concernant l’emploi. Une façon de leur montrer qu’il comprend leurs « doutes et inquiétudes face à un avenir incertain ». Continuer la lecture

Le Cameroun soutenu par la Grande-Bretagne dans sa lutte contre la corruption

Le ministre délégué à la présidence de la République du Cameroun chargé du Contrôle supérieur de l’État, Henri Eyebe Ayissi, a reçu le 6 février dernier en audience le haut-commissaire britannique Brian Olley. Celui-ci lui a annoncé que son pays entend apporter au président Biya et à son gouvernement, tout son soutien en matière de lutte contre la corruption. Un soutien qui consistera en l’invitation dans les jours à venir de Mr Eyebe Ayissi et de certains de ses collaborateurs en Grande-Bretagne pour aller s’inspirer de l’expérience britannique en la matière. De même, des experts britanniques seront envoyés au Cameroun pour la formation des contrôleurs camerounais. Continuer la lecture

Investissements étrangers : les pays émergents ont choisi le Cameroun

1200 milliards de F CFA, telle est la somme investie au Cameroun entre 2009 et 2013 par la Chine, la Corée du Sud, les Émirats Arabes Unis, l’Inde et le Brésil. Cet investissement qui a nettement évolué depuis 2009 (soit 6 projets pour 75 milliards de F CFA) concerne aujourd’hui 15 projets en particulier. Ces derniers touchent divers domaines comme l’énergie, la formation professionnelle, le logement social, le transport, les télécommunications et le sport. Mais le gouvernement de Paul Biya, qui a clairement opté pour une diversification de ses partenaires, n’entend pas se satisfaire de cette performance et envisage clairement d’explorer de nouvelles pistes de coopération. Continuer la lecture

Cameroun : la voie vers l’Émergence

À l’occasion de son « Message à la nation » du 31 décembre 2013 pour le Nouvel An 2014, le président Biya a appelé le peuple camerounais à se mobiliser pour atteindre « l’objectif de l’émergence » en 2035. « Je crois que nous devons mobiliser toutes nos énergies au service de cette cause et jeter toutes nos forces dans le combat pour la croissance. Il semble en effet que nos efforts, aussi louables soient-ils, ne suffiront pas, à leur rythme actuel, pour que le Cameroun devienne un pays émergent en 2035. », a-t-il indiqué avant d’ajouter que « cet avertissement amical » venait des institutions financières et qu’il était de l’intérêt national d’en tenir compte. Continuer la lecture

Cameroun : encore plus d’investissements étrangers en 2014

« Une délégation de 193 investisseurs britanniques est attendue au Cameroun en janvier 2014, dans le cadre d’une mission de prospection des opportunités d’investissement », annonçait, fin décembre, Cameroon Tribune. Une révélation faite selon le quotidien camerounais, par le nouveau Haut commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, au cours d’une audience avec le ministre de l’Économie, Emmanuel Nganou Djoumessi. Avant de quitter le pays il y a quelques mois, Bharat Suresh Joshi, le prédécesseur de John Brian Olley, avait déclaré que le climat des affaires dans le pays a beaucoup évolué au cours des quatre dernières années avant d’ajouter qu’il est de plus en plus facile pour des entreprises étrangères «qui respectent les règles», d’y faire des affaires. Et pour cause, le président Biya ne cesse de travailler dans ce sens. Continuer la lecture

Cameroun : une destination de plus en plus attractive pour les investisseurs étrangers

Contrairement à ce que l’on peut lire ici et là sur internet de la part de pseudo « leaders de la société Camerounaise », le Cameroun fait bel et bien face à un engouement des investisseurs étrangers qui affluent sur son sol pour y investir dans des domaines très diversifiés. Ainsi, le Groupe ADDOHA du Marocain Anas SERFRIOUI a entrepris, depuis 2012, la construction d’une cimenterie à Bonaberi (Douala) dans le cadre d’un projet qui vise à construire des logements sociaux sur l’ensemble du territoire camerounais tout en créant un millier d’emplois. De même, le projet de cimenterie de la société Dangote Industries Cameroon LTD appartenant au promoteur milliardaire nigérian Aliko Dangote, dont les travaux avaient été interrompus à cause d’un litige avec les chefs Sawa de Douala, a finalement repris sur ordre du président Paul Biya. Continuer la lecture