Paul Biya et la corruption au Cameroun : combattre ce fléau jusqu’au bout

Selon le baromètre mondial 2013 de la corruption de Transparency International, publié le 9 juillet dernier, la police camerounaise est perçue comme étant « l’institution la plus corrompue » dans le pays. 69% des 1000 personnes interrogées par le cabinet Gallup pour le compte de l’ONG, déclarent avoir dû payer des pot de vins dans les 12 derniers mois, ayant précédé l’enquête, « pour obtenir un service de cette institution qui figure régulièrement parmi les plus touchées par le fléau ».
Continuer la lecture

Transparency international 2011 : les efforts payants du Cameroun

Selon le classement officiel de l’Indice de perception de la corruption (IPC) 2011 de Transparency International, rendu public le 1er décembre dernier, le Cameroun occupe le 134e rang sur 183 pays. Tous les ans, l’ONG allemande basée à Berlin et spécialisée dans la lutte contre la corruption, classe depuis 1995 la presque totalité des pays et territoires du monde, du plus au moins corrompu sur une échelle de 0 à 10 avec 0 pour « extrêmement corrompu » et 10 pour « extrêmement intègre ». Elle se base pour ce faire sur les données de plusieurs enquêtes portant sur des facteurs comme l’application des lois anticorruption, l’accès à l’information et les conflits d’intérêts.
Continuer la lecture